BORNES ÉLECTRIQUES

Avec l'arrivée des femmes sur le marché du travail et la présence des classes mixtes dans les écoles, beaucoup d'hommes et de femmes ont forgé des amitiés solides. Une nouvelle étude vient toutefois de conclure qu'il ne pourrait y avoir de réelle amitié entre deux personnes hétérosexuelles du sexe opposé.

Selon l'étude préparée par des chercheurs de l'Université Wisconsin-Eau Claire et intitulée « Benefit or burden? Attraction in cross-sex friendship », l'amitié entre les hommes et les femmes ne serait tout simplement pas possible.
 
Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont interrogé 88 pairs d'amis étudiant au premier cycle universitaire. Certains étaient en couple et d'autres célibataires. Pour assurer la véracité des résultats, chaque participant devait remplir un questionnaire. Il devait notamment y indiquer que l'ami qu'il avait amené n'était pas un membre de sa famille, ni un amoureux, ni un compagnon de classe. Enfin, il devait déclarer qu'il était hétérosexuel.
 
C'est la faute aux hommes!
 
Il semblerait que ce soit la faute aux hommes s'il ne peut y avoir d'amitié. En effet, bien souvent, c'est leur instinct sexuel qui les pousserait à nouer une nouvelle relation amicale avec une femme. Même si un homme partage déjà sa vie avec quelqu'un d'autre, cela ne l'empêcherait pas de ressentir un désir physique envers son « amie ».
 
Dans la majorité des cas, les hommes ont même déclaré croire que l'attirance sexuelle était réciproque dans l'amitié entre personnes de sexes opposés, ce qui est faux.
 
Les femmes, en effet, ressentiraient beaucoup moins d'attirance envers leur ami masculin. Elles ne voudraient tout simplement pas passer à l'étape supérieure. Il y a toutefois une exception à la règle : les chercheurs ont effectivement noté que les femmes qui s'apprêtaient à rompre avec leur amoureux pouvaient ressentir un désir physique plus grand.
 
Étant donné que les femmes ne seraient pas attirées par leur copain du sexe opposé, elles croiraient, à tort, que cela est partagé. Malheureusement, comme on vient de le voir, les hommes ont des intentions beaucoup plus pernicieuses. Bref, l'amitié platonique entre les femmes et les hommes n'existerait pas à cause de l'instinct sexuel de ces derniers.
 
Vous pouvez lire l'enquête qui a été publiée dans le Journal of Social and Personal Relationships en cliquant ici.

Une relation qui apporte beaucoup de frustration
 
Une autre étude, réalisée cette fois-ci sur 249 adultes, a révélé que la plupart des gens pensent que l'amitié entre un homme et une femme peut être très enrichissante, à condition de ne pas ressentir de désir envers l'autre. Si cela se produit, la personne ayant des sentiments secrets va éprouver cinq fois plus de frustration que de satisfaction.

Commentaires