BORNES ÉLECTRIQUES

Cette semaine, dans le cadre des Humoristes de la relève, je vous présente Jocelin Haas.

Ce gars est très drôle, charmant, très fier et plutôt « beau gosse ». Il a de la prestance, une bonne présence d’esprit et une grande assurance. Son seul défaut : c’est un maudit Français! Ha! Ha! Ha! Je blague… et puis pas tant que ça. Ok bon!

Avec son apparence et son air très chics, je me demandais, lors du tournage de sa présentation : « Que fait un gars comme lui en humour? » Ce n’est pas méchant comme question, car de toute façon, tant que nous n’avons pas vu le gars sur scène, on se demande?? Parfois, il est difficile de s’imaginer où nous mèneront sa créativité et son imagination. Mais je vous assure : il assure!

J’ai bien rigolé!! Bravo Jocelin!

Voici une partie de sa prestation afin de vous présenter le gars, l’artiste et l’humoriste.
Bonne vidéo et merci de partager dans vos réseaux. De l’aide, c’est toujours apprécié!

Sa bio :
Je suis né malgré moi au 20e siècle à Paris. Rêveur et naïf de nature, je parviens  péniblement à arrêter de sucer mon pouce à l’âge de treize ans. Tout comme un fumeur qui quitte la cigarette, je décide de faire du sport. Faute de ne plus pouvoir mettre mon doigt dans la bouche, je mets mon énergie folle dans des défoulements physiques de toutes sortes : judo, natation, ping-pong... Répondant aux curiosités de la puberté, je me convertis au kamasutra... j’expérimente d’abord seul cette religion, puis réalise assez rapidement les bienfaits de cette discipline en compagnie de volontaires, la plupart du temps consentantes et bénévoles. Cependant, sous une pression parentale riche en amour et en baffes, nous parvenons à dompter mon épicurisme et mon hédonisme, ce qui m’a permis d’obtenir une maîtrise en kinésiologie. Une partie de moi révoltée contre ce « monde d’habitudes » me pousse vite à fuir une carrière précoce qui m’imposerait une routine « métro-boulot-dodo ». Je prends alors mon courage à deux mains et surtout mon passeport pour quitter la Ville Lumière à deux pieds. Je salue une dernière fois la moderne Lutèce si belle pour sa tour Eiffel, son abondance d’ethnies, de cafés et de selles canines. À moi les nouveaux horizons!

À travers mes voyages, les rencontres et les différentes expériences professionnelles, je réalise rapidement que j’aime faire rire et partager des moments de joie avec les citoyens du monde. En novembre 2008, je découvre le Québec et ses habitants. Fidèles à leur réputation d’être accueillants, généreux et un peu francophones… je suis totalement charmé par la Nouvelle-France et décide de m’y installer définitivement. Après avoir suivi des cours du soir à l’École nationale de l’humour à Montréal, je tombe en amour avec la scène.

Aujourd’hui, je ne suce plus mon pouce; cependant je croque la vie à pleines dents! Toujours ravi d’explorer et de pouvoir faire de belles rencontres, je m’inspire de vous, enfants, mesdemoiselles, mesdames et messieurs, pour écrire avec joie des idées toujours nouvelles. Par le sourire, le rire et les émotions, je retrouve en chacun de nous l’enfant que nous étions et c’est cette expression qui nourrit mon envie de continuer dans ce bel art qu’est l’humour. Dans l’attente de pouvoir vous rencontrer lors d’un spectacle, je vous remercie d’avoir pris le temps de visiter mon site. Je vous souhaite de belles journées à venir en tâchant de prendre la vie avec légèreté.

Amitiés sincères,

Jocelin

Commentaires