BORNES ÉLECTRIQUES

Les premiers balbutiements de la technologie automobile nous proviennent des Cantons-de-l'Est et non des grands centres canadiens de l'époque. Voyez cette période pionnière de ce moyen de transport autant qu'objet de passion qu'est l'automobile.

L'automobile est au cœur de notre quotidien, et ce, à plusieurs égards : elle nous transporte, nous divertit, nous passionne et nous tue! Que ce soit dans la bande-annonce du film de « chars » Rapides et dangereux (le 6e vient de sortir!), dans un bulletin de nouvelles lors de sa couverture du Grand Prix de Montréal ou d'un accident de la route, l'automobile est partout dans notre vie. Mais que sait-on à propos des premières voitures au Canada d'il y a plus de 100 ans? Montez à bord et découvrons ensemble où sont nées les premières voitures au pays.

Un boghei à vapeur
Vous serez sans doute surpris d'apprendre que la première voiture à traction non animale au Canada se fit non pas à Montréal ou Toronto, mais bien à Stanstead dans les Cantons-de-l'Est… en 1867! Eh! oui, l'année de la Confédération! Il s'agissait en fait d'un boghei (carriole) à vapeur inventé par Henry Seth Taylor, un bijoutier-horloger et inventeur de Stanstead. La voiture de M. Taylor utilisait la vapeur produite par une chaudière au charbon pour propulser son engin, qui avait une puissance de 1,2 cheval-vapeur (c'est le cas de le dire!) et qui atteignait une vitesse maximale de près de 24 km/h. Malheureusement, cette voiture unique a connu une fin tragique dans ce que l'on croit être le premier accident de la route impliquant une automobile au Canada quand, descendant une des nombreuses côtes de la ville de Stanstead, le véhicule, que l'inventeur n'a pas pensé munir de freins, a pris de la vitesse en zigzaguant puis s'est écrasé au bas de la côte.

Pendant près d'un siècle, la carcasse du véhicule a été abandonnée sur une ferme, mais a été achetée par un collectionneur américain qui l'a restaurée. Le véhicule a ensuite été acquis par le Musée des sciences et de la technologie d'Ottawa en 1984 où il se trouve toujours.

Taylor abandonna son projet de voiture pour se consacrer à son autre projet, cette fois de bateau à vapeur sur le lac Memphrémagog : le Gracie, qu'il a lancé en 1876!

George Foote Foss, l'inopportuniste!
Toujours dans les Cantons-de-l'Est, à Sherbrooke plus précisément, un autre inventeur passionné mit au point ce qui deviendra la première voiture à essence au Canada. C'est en effet un réparateur de bicyclettes sherbrookois, George Foote Foss, qui inventa ce que l'on appela la Fossmobile dans son atelier du centre-ville. La Fossmobile avait des performances routières comparables au « boghei de Taylor » avec ses 24 km/h, mais son moteur développait trois fois plus de chevaux-vapeur avec 4. Toutefois, le véhicule était plus lourd et complexe. M. Foss eut des offres de financement de la Eastern Townships Bank pour produire son invention à grande échelle, mais il décida d'y réfléchir... sans finalement se décider. Premier rendez-vous avec le succès manqué!

Puis, en 1900, il fut à nouveau approché par nul autre que Henry Ford qui voulait que Foss investisse avec lui dans un projet. Ce dernier refusa, prétextant qu'il avait quelque chose qu'il n'aimait pas… Autre erreur de Foss. Résultat : Foss n'a produit qu'une seule voiture alors que Ford en produisit des millions! Ouch!

En souvenir de notre génie créateur
Peut-être qu'avec le recul, on se dit que l'auto à vapeur de Henry Seth Taylor n'avait pas grand avenir. Admettons. Non, Sherbrooke n'est pas devenue la Détroit du Canada avec la Fossmobile et son inventeur peu opportuniste, George Foote Foss. Admettons encore une fois. Mais l'histoire ne retient heureusement pas seulement le nom de ceux qui ont réussi dans les affaires, mais également le nom de ceux qui osent, ces visionnaires qui font avancer les choses. Ces deux inventeurs méritent qu'on souligne leur contribution au développement de l'automobile au pays.

Liens :
http://www.canadiancar.technomuses.ca/fra/espace_dexposition-showroom/voiture_a_vapeur_taylor-seth_taylor_steam_buggy#main
http://townshipsheritage.com/fr/article/george-foote-foss-1876-1968-et-la-fossmobile

Commentaires