BORNES ÉLECTRIQUES

Le grand amour, le coup de foudre, découvrir l’âme sœur, les grands frissons, ne plus porter à terre, la tête dans les nuages… tout cela est le signe d’une expérience très bouleversante. À tout coup, on croit illusoirement que c’est la bonne, la vraie, l’unique, celle dont on rêvait depuis si longtemps.

Mais le choc est progressif, parfois brutal, après quelques mois, quelques années. Le plaisir d’être ensemble ne comporte plus seulement que des rencontres en amoureux. On fait des projets : demeurer sous le même toit, les enfants, les obligations. Puis, peu à peu, des obstacles, des frustrations, des déceptions s’installent. On essaie d’en parler, mais on se heurte à une incompréhension mutuelle, les mésententes sont de plus en plus fréquentes et les doutes surviennent progressivement.
Ce scénario est si courant. Il se répète à l’infini. Qu’il est triste et décevant! Combien de drames sont vécus ainsi, entraînant des conséquences parfois désastreuses?

Mais que se passe-t-il au juste? Comment expliquer tous ces échecs si récurrents? Je crois que la plus grande erreur est de croire que l’amour suffit et qu’il garantit la réussite d’un couple. L’amour ne suffit pas, comme pour l’éducation des enfants. Être amoureux est une chose... vivre ensemble et partager un projet de vie est tout autre. C’est comme découvrir une passion pour le jardinage : il faudra apprendre bien des trucs, se familiariser avec les connaissances nécessaires et développer les habiletés essentielles pour bien réussir ses projets de jardinage. Dans le couple, il est essentiel et incontournable de développer certaines capacités, sinon c’est la catastrophe assurée.

Je vous propose donc une série de chroniques sur ces différentes capacités (ou différents « ingrédients ») déterminantes et essentielles à la réussite du couple.
 
 
Mabodu, le psy  

Commentaires