BORNES ÉLECTRIQUES

Une nouvelle étude vient de dévoiler que les couples qui vivent une relation à distance seraient aussi heureux, sinon plus, que les autres. Explications ici même.

L'étude publiée dans le Journal of Communication révèle, en effet, que la distance séparant les deux partenaires les forcerait à se comporter différemment. Étant donné qu'une relation à distance peut être très frustrante et constituer une grande source d'insécurité pour les amoureux, ceux-ci éviteraient logiquement les sujets pouvant causer des disputes, permettant par le fait même d'avoir une relation plus harmonieuse. Ils auraient aussi moins peur de parler de ce qu'ils ressentent. De plus, les tourtereaux seraient plus motivés à bâtir une relation basée sur des objectifs communs.
 
Mais ce n'est pas tout. Les gens qui vivent une relation à distance idéaliseraient plus facilement leur partenaire et la relation elle-même que dans une relation où les membres du couple n'habitent pas loin l'un de l'autre.
 
Selon Antoine Spath, un psychologue de Paris spécialisé en sexologie et thérapies de couple interrogé par Le Figaro, il est normal que les couples dont les membres vivent à plusieurs kilomètres l'un de l'autre aient plus de facilité à bien s'entendre puisqu'ils ne sont pas confrontés au train-train quotidien. Ils sont moins portés à voir les défauts de l'autre.
 
M. Spath rappelle toutefois que pour avoir une relation épanouie, les partenaires doivent pouvoir se voir à l'occasion. Une relation 100 % à distance est loin d'être l'idéal.
 
L'enquête a été effectuée sur 67 couples hétérosexuels basés aux États-Unis et âgés de 18 à 34 ans qui étaient en relation depuis au moins 22 mois. Les responsables de l'étude étaient les professeurs L. Crystal Jiang de l'Université de Hong Kong et Jeffrey T. Hancock de l'Université américaine de Cornell.

Source : Le Figaro

Commentaires