Avec la 16e saison de « The Ultimate Fighter » qui bat de l'aile au plan des cotes d'écoute, l'UFC réagit avec l'annonce d'une 17e saison qui promet d'en mettre plein la vue.

Les amateurs l'ont demandé, l'UFC les a écoutés. Cette semaine, les noms des entraîneurs de la prochaine saison de l'émission de téléréalité The Ultimate Fighter ont été dévoilés. Le champion des mi-lourds Jon « Bones » Jones sera à la tête de son équipe, tandis que son vis-à-vis sera nul autre que le gangster américain Chael Sonnen.  
 
Il y a quelques semaines, alors que Dan Henderson devait déclarer forfait de son combat contre Jones, Chael Sonnen s'était levé pour le remplacer. Le champion avait refusé le combat prétextant qu'il n'avait pas assez de temps pour se préparer à un tel adversaire. Les fans de Sonnen diront que Jones a eu peur pour son titre. À la suite de la perte de son combat principal, la carte a été annulée et Jones a été tenu responsable par les amateurs.
 
Depuis, Sonnen s'en donne à cœur joie aux dépens de Jones. Après l'annonce de leur affrontement, qui aura lieu le 27 avril, Sonnen a dit à Jones : « Tu aurais dû aller dans la division des poids lourds pendant que tu en avais encore la chance. »
 
Les hostilités sont déjà lancées alors que la saison 16 de The Ultimate Fighter n'est même pas encore terminée. Ça promet!
 
Les côtes d'écoute à la baisse
 
Bien que la saison 16 de The Ultimate Fighter - Carwin vs Nelson soit tout sauf décevante, les côtes d'écoute sont en baisse. Aux États-Unis, le dernier épisode n'a attiré qu'une faible moyenne de 624 000 auditeurs. Depuis le début de la saison, l'auditoire moyen est de 863 000. C'est donc loin de la moyenne de 1,7 million d'auditeurs alors que l'émission était présentée sur le réseau Spike TV.
 
Lors de la saison 15, sur le réseau FX, l'auditoire ne dépassait que légèrement le million. De plus, la promotion Bellator, compétiteur principal de l'UFC, devrait présenter elle aussi une téléréalité sur le réseau Spike TV.
 
Avec des côtes d'écoute en baisse, l'UFC se devait d'offrir aux amateurs ce qu'ils demandaient. Jon Jones est le champion des mi-lourds et ne laisse personne indifférent. Chael Sonnen, quant à lui, n'a plus besoin de présentation. Que vous l'aimiez ou non, il sait faire parler de lui et vendre son show.
 
Il est presque certain que la saison 17 connaîtra plus de succès que cette saison-ci. Les amateurs aiment lorsqu'il y a une histoire entre les entraîneurs et c'est ce qu'il manque grandement à la présente saison. 

Commentaires