BORNES ÉLECTRIQUES

Roswell, Nouveau-Mexique – Le 14 octobre 2012, l'Autrichien Felix Baumgartner, 43 ans, a gagné sa place dans les livres d'histoire et de records avec son saut en chute libre. Baumgartner a atteint une vitesse estimée de 1 137 km (Mach 1.24) en sautant de la stratosphère. Ce saut, lorsqu'il sera certifié, fera de lui le premier homme à avoir franchi le mur du son en chute libre. Cet exploit fournira des données précieuses pour l'exploration spatiale future.
 
Ce n’était pas sans préoccupations, car il avait des problèmes avec la puissance de son chauffe-visière, ce qui a nui à sa vision et a presque mis la mission en péril.
 
Baumgartner a subi plusieurs retards liés aux conditions météorologiques avant de finalement prendre son envol sous un ciel bleu vif et sous un vent calme en ce dimanche matin. Après avoir volé à une altitude de 39 044 mètres (128 097 pieds) dans un ballon gonflé à l'hélium, Baumgartner a effectué un saut qui bat tous les records de la frontière de l'espace, et ce, exactement 65 ans après Chuck Yeager, qui lui, avait franchi le mur du son en volant dans une fusée expérimentale.
 
Notre expert en parachutisme, Felix Baumgartner, a donc battu deux records du monde :
-          le saut le plus élevé en chute libre;
-          le plus haut vol en montgolfière habitée.
 
Après avoir bondi hors de sa capsule spatiale à 39 044 mètres, il a plongé dans le vide vers la Terre à partir de la stratosphère, atteignant une vitesse maximale de 1 137 km/h, avant d'être ralenti par l’atmosphère plus tard au cours de sa chute de 4 minutes 19 secondes. Baumgartner a finalement atterri en toute sécurité dans le désert du Nouveau-Mexique. Son exploit a duré au total 9 minutes 3 secondes. Des dizaines de millions de personnes à travers le monde ont regardé son ascension et sa chute libre en direct à la télévision et sur Internet. À un moment donné, au cours de sa chute libre, Baumgartner a semblé tourner trop rapidement, mais il a repris le contrôle puis a ouvert son parachute. L'équipe au sol a applaudi son courage.
 
Baumgartner : « Ce fut une expérience incroyable. La sortie était parfaite, mais ensuite, j'ai commencé à tourner lentement. J'ai pensé que je venais de tourner quelques fois, mais ensuite j'ai commencé à accélérer. C'était vraiment brutal. J'ai pensé pendant quelques secondes que j'avais perdu connaissance. C'était vraiment beaucoup plus difficile que je l’avais imaginé. »
 
Baumgartner et son équipe du Red Bull Stratos ont passé cinq ans à s'entraîner et à se préparer pour cette mission.
 
* Les données sur les records établis par le saut sont préliminaires en attendant la confirmation par les organismes autorisés directeurs.
 
Photos : Joerg Mitter, Predrag Vuckovic, Balazs Gardi, Stefan Aufschnaiter

Commentaires