Comme tous les amateurs de hockey, le congédiement du pilote des Rangers de New York ne vous a pas surpris au point où vous reconsidérez votre foi en l'avenir. Torto, avec qui personne (pas même sa mère) ne souhaite se retrouver seul dans un bureau, n'avait plus la confiance des joueurs. Cependant, John est un beau bonhomme qui a la gueule d'un acteur. Or, si ce vainqueur de la coupe Stanley ne se trouve pas du boulot derrière un banc de la LNH, il sera sans aucun doute... sur un plateau de cinéma!

Selon mes sources dans le domaine du 7e art, un figurant de foule de Lance et compte et une maquilleuse de films pour les aveugles, son agent aurait reçu plusieurs scénarios, dont celui d'un film qu'il a déjà terminé avec Julia Roberts et d'autres dont il a déjà entamé le tournage! Voici les résumés de ses films :

Titre : Frappe. Crie. Aime.
Synopsis : Comédie romantique. Un quinquagénaire violent et misogyne ayant de graves carences affectives se lie d'amitié avec une sado-maso sans estime de soi et dépressive qui a fait le tour du monde à la recherche de l'amour.  

Titre : Raging Private Ryan
Synopsis : Drame de guerre. Un soldat colérique et vieillissant, ben écœuré des journalistes qui couvrent la guerre en Irak, « pète une solide coche » et fonce sur les journalistes en hurlant des obscénités et en tirant du M-16 avant de disparaître derrière les lignes ennemies. Une garnison de G.I. essaie de le retrouver pendant 2 h 30.  

Titre : Le grincheux qui n'aimait pas sa job
Synopsis : Comédie familiale. Un père Noël de centre commercial n'est pas content de la façon dont se comportent les enfants et se met à engueuler leurs parents, à frapper les lutins et à traiter la fée des étoiles de pute avant de sacrer son camp chez lui après avoir volé le petit train de Noël du centre commercial. Puis, il meurt.  

Titre : Chapeau melon et jackstrap en cuir
Synopsis : Drame psychologiquo-complexe du cinéaste Lars Von Trier. Un ancien maniaque sexuel cannibale alcoolique devenu vendeur de chapeaux fait une rechute en découvrant un jackstrap en cuir dans la pièce secrète de son grand-père récemment décédé d'une atrophie des testicules. Torturé de l'intérieur par l'esprit tourmenté de son aïeul, il s'aventure sur un chemin sinueux où tous les sévices sexuels sont permis.

Titre : Le père de Hulk est une ordure
Synopsis : Film de science-fiction. Bruce Banner décide de retrouver son père (Tortorella), qui serait toujours vivant et qui demeurerait à New York dans le Madison Square Garden. Leur première rencontre ne se déroule pas comme prévu. Son père le traite de loser, d'imbécile et d'insignifiant puceron sur les stéroïdes. Frustré, Hulk lui saute dessus. Son père réplique. La ville de New York est détruite. La deuxième fois, ça va mieux. Par contre, Hulk trouve que son père est vraiment trop désagréable et s'invente une raison pour partir en plein milieu de la rencontre.  

Commentaires