Qui n'a jamais ressenti de brûlements d'estomac? Comme dirait certaines pubs, ils nous empêcheraient de ressentir l'amour des aliments. Les principales causes des brûlements sont les reflux gastro-œsophagiens et les ulcères d'estomac. Voyons les différences!

Les reflux gastro-œsophagiens sont une remontée de l'acide de l'estomac dans l'œsophage. Les parois de ce tube, n'étant pas faites pour résister à cet acide, cela crée un inconfort. À long terme, l'irritation modifie les tissus de l'œsophage et peut créer des complications. Les reflux sont principalement causés par l'augmentation de la pression dans l'estomac, surtout par l'obésité, mais certains médicaments et aliments peuvent les favoriser. Les aliments à éviter sont le chocolat, la menthe, l'alcool et le café. Pour les prévenir, la perte de poids et l'élévation de la tête au lit sont de bons moyens.

Les ulcères gastriques, quant à eux, sont la formation d'un « cratère » dans les parois gastriques avec inflammation. Ils sont causés par un déséquilibre entre les facteurs agressants et les facteurs protecteurs de l'appareil digestif. Dans l'estomac, le mucus qui sert à le protéger de son propre acide ne suffit plus. Pour les prévenir, on doit éviter les anti-inflammatoires et certains aliments, dont les épices, l'alcool, le tabac et la caféine.

Les traitements pour les deux pathologies se ressemblent : les médicaments antiacides. Certains sont vendus sans ordonnance, tandis que les plus efficaces doivent être prescrits.

Comment faire la différence entre les deux maladies? Le diagnostic officiel se fait par endoscopie, c'est-à-dire l'investigation par une petite caméra jusqu'à l'estomac. Par contre, certains symptômes peuvent aider à les différencier. Les RGO surviennent surtout après un gros repas ou le soir et certaines personnes ressentent des régurgitations. 

Les douleurs de l'ulcère surviennent plus souvent 1 à 3 heures après les repas et peuvent être soulagées par la prise de nourriture. Dans les deux cas, une consultation est de mise pour éviter les complications.
 
- Petit Précis de Medecine 2007, Tome 1,  des étudiants en médecine de l'Université Laval.
- http://pilule.telequebec.tv/occurrence.aspx?id=162

Commentaires