Les récentes montées du prix du gaz frustrent à nouveau les conducteurs qui, on doit se l’avouer, n’ont pas grand-chose à faire pour contrer cette hausse. Pour ces conducteurs qui sont obligés de prendre la voiture, il existe tout de même quelques trucs pour réduire sa consommation d’essence en modifiant sa conduite automobile. Cette option est probablement la plus facile et la moins mise en pratique, les habitudes de conduites étant ancrées dans nos comportements. Voici donc un petit rappel de ce que vous pouvez facilement mettre en application.

Réduire sa vitesse

Le conseil le plus important pour diminuer sa consommation d’essence. Sur autoroute, la diminution de la vitesse peut diminuer de façon significative votre dépense en gaz. Les constructeurs automobiles optimisent généralement la consommation de leur voiture pour 100 km/h. Les automobilistes roulant au-delà du 100km/h ont une consommation exponentielle. Vous économiserez aussi sur les billets de contraventions et en fin de compte sur votre assurance auto! D'ailleurs, plusieurs assureurs récompensent les bons conducteurs avec des rabais sur leur prime.

Surveiller son tachymètre

Un très bon moyen de contrôler à la fois sa vitesse et sa consommation de gaz est de surveiller son indicateur de tour minute du moteur, le tachymètre. En adoptant une accélération plus douce, c’est-à-dire inférieure à 3000 tours/minute, vous économiserez sur votre consommation en essence. Pour une automobile à transmission manuelle, vous pouvez changer de vitesse plus tôt, vers 2500 tours/minutes.

Éteindre votre moteur lorsqu’inutilisé

Encore trop de Québécois ont la mauvaise habitude de laisser leur moteur tourner même si la voiture est immobilisée. Après seulement 10 secondes de marche au ralenti, le moteur consomme davantage d’essence qu’au démarrage. En hivers, évitez de faire chauffer votre voiture longuement et prenez plutôt l’habitude de mieux vous habiller!

Accélération et freinage brusques

Comportement à la fois dangereux et stressant, l’accélération et le freinage brusques nuisent à votre consommation de gaz. Surtout dans les bouchons de circulation ou entre les lumières, il est inutile de foncer sur le véhicule avant, car vous aurez à freiner de toute façon. Cette technique de conduite économise aussi sur l’usure de vos freins. Pour conducteurs d’automobiles manuelles, garder votre vitesse de façon à régulariser le trafic. Cela vous évitera aussi une multitude de changements de vitesse.

Commentaires