Les vacances d’été s’achèvent et la rentrée scolaire va bientôt battre son plein. Il ne sera pas étonnant d’entendre une publicité de rentrée reprendre la fameuse chanson qui demande « qui a eu cette idée folle, un jour d’inventer l’école? C’est ce sacré Charlemagne, sacré Charlemagne!!! ». Aussi, lorsqu’on parle de Charlemagne, les gens font tout de suite le lien avec ces paroles et croient que c’est bien sûr lui qui a inventé l’école.

Évidemment, il n’en est rien. Charlemagne a régné entre 768 et 814 après J.-C., alors que l’école existe depuis l’apparition de l’écriture vers le quatrième millénaire av. J.-C. chez les Égyptiens et les Mésopotamiens. Nous connaissons aussi les grandes écoles tenues par les Romains et les Grecs dans l’Antiquité. Par contre, il fut une époque, entre le IVe et le VIe siècle, en Europe, où les « invasions barbares » ont empêché la bonne marche des écoles. Plusieurs générations de jeunes gens en ont souffert.

Charlemagne était un grand homme de guerre, certes, mais il était aussi un grand administrateur et un visionnaire. Il comprit tôt l’importance de l’instruction des jeunes et des écoles. Il mit sur pied, avec l’aide du clergé, un système d’école pour former à la fois la jeune noblesse et les hommes d’église. Mais il aimait bien permettre à des gens du peuple, pauvres et sans moyens, de s’instruire. Une anecdote raconte à ce sujet qu’un jour, il entra dans une classe où se trouvaient de jeunes nobles et des fils de pauvres. Les jeunes nobles ne mettaient pas l’effort, alors que les jeunes pauvres s’adonnaient à leurs études avec sérieux. Charlemagne testa leurs connaissances et les enfants désœuvrés déclassèrent les fils de nobles. Le roi sermonna les paresseux et promit à quiconque étudierait avec sérieux un emploi de choix à son service. La légende raconte que de simples fils de paysans gravirent ainsi les échelons et finirent évêques ou conseillers du roi.

Non, Charlemagne n’a pas inventé l’école, mais il a redonné ses lettres de noblesse aux études. Il était pleinement conscient de la « lumière » qu’apporte la connaissance. Cette période de l’histoire est même appelée la renaissance carolingienne, ce qui en dit long sur l’impact de Charlemagne pour son époque. Oui, vraiment, il mérite son surnom de sacré Charlemagne!

Liens :
 http://www.histoire-fr.com/mensonges_histoire_charlemagne_ecole.htm
 http://fr.wikipedia.org/wiki/Charlemagne
 

Commentaires