Le hockey est l'une de mes passions. Non pas que je pratique ce sport (je me demande bien pourquoi je ne l'ai jamais fait d'ailleurs), mais j'adore regarder les parties de hockey et suivre les statistiques des joueurs de saison en saison. Question de m'aider à construire mon pool de hockey 2011-2012, je me suis procuré le Guide de Hockey 2011-2012 de The Hockey News Magazine afin de non seulement lire l'avis des chroniqueurs de ce magazine sur les joueurs les plus prometteurs de la prochaine saison, mais aussi pour obtenir leur avis sur la prochaine édition du Canadien de Montréal. Or, en consultant les prévisions et les statistiques des joueurs de la Sainte-Flanelle, j'ai retenu un mot : risque.

Selon le magazine, le Canadien devrait bien s'en tirer lors de la prochaine campagne grâce à de nombreux jeunes joueurs très prometteurs. Cependant, c'est au niveau des vétérans qu'il est difficile d'établir un pronostic favorable ou défavorable sur l'équipe. En effet, plusieurs joueurs représentent des cas incertains au plan de leur productivité, de sorte qu'il est difficile de prédire s'ils connaîtront ou non une bonne saison.

Une attaque énigmatique

En ce qui concerne la position centrale, Plekanec devrait conserver sa position de centre no 1. Cependant, l'énigmatique Scott Gomez demeurera un mystère. Bien que le magazine affirme qu'il rebondira lors de la prochaine saison, je n'en suis pas aussi certain. Gomez est un excellent fabricant de jeu, mais il a la fâcheuse tendance à tomber dans une profonde et longue léthargie. On lui prédit une cinquantaine de points et je doute fort qu'il fracassera ce plateau, voire qu'il l'atteindra. En fait, si Gomez livre un rendement aussi médiocre qu'au début de la dernière saison, il se pourrait que Jacques Martin perde patience. Si tel est le cas, il faut s'attendre à ce que de jeunes joueurs comme Desharnais ou même Eller obtiennent leur chance en constituant le pivot du deuxième trio, ce qui coupera du temps de glace au joueur originaire de l'Alaska.

Les ailes du Canadien demeureront toutefois le plus grand mystère de l'équipe et détermineront le brio ou bien l'écrasement de l'attaque du Tricolore. Concernant le premier trio, Cammalleri a déclaré qu'il connaîtra sa meilleure saison. Bien que j'adore ce joueur combattif et énergique, le passé nous a aussi montré un joueur qui a tendance à tomber dans de profondes léthargies, surtout lorsqu'il est frustré. Durant ces moments, Cammalleri pense avant tout à sa productivité qu'à l'équipe, ce qui lui nuit grandement. Par ailleurs, je crois que Jacques Martin tentera à nouveau de jumeler Plekanec et Cammalleri avec Kostitsyn en début de campagne. Cependant, le joueur biélorusse est lui aussi une énigme, étant capable du meilleur comme du pire. Si le plus vieux des frères Kostitsyn ne comprend pas rapidement qu'il doit produire afin de demeurer sur le premier trio, d'autant plus qu'il n'a qu'un contrat d'une saison, il faut s'attendre à ce qu'il soit rétrogradé rapidement par son entraîneur.

Le deuxième trio devrait être composé de Gionta et Cole aux ailes. Encore là, difficile de dire si ces joueurs auront un grand impact ou non sur l'attaque du Canadien. Gionta est un joueur ayant beaucoup de cœur et jouant avec passion, mais qui connaît des périodes de disette où il a toutes les difficultés du monde à trouver le fond du filet. À ce jour, Gionta n'a connu qu'une seule saison exceptionnelle de plus de 80 points avec les Devils et je doute qu'un tel exploit se répètera durant la saison 2011-2012. Disons que je m'attends davantage à une production semblable à celle de l'an dernier, en espérant tout de même que Gionta parviendra à atteindre le plateau des 30 buts marqués. Quant à Cole, il a connu une première moitié de saison atroce l'an dernier, mais s'est bien repris en seconde portion de campagne. Il est aussi un joueur robuste ne craignant pas d'infliger des mises en échec. Toutefois, il est aussi susceptible aux blessures puisqu'il a visité plus qu'à son tour l'infirmerie dans l'uniforme des Hurricanes. Il est également difficile de prédire s'il aura ou non une bonne saison en raison de sa production en dents de scie des dernières années. À noter qu'il est fort possible de Cole soit du premier trio si Kostitsyn ne livre pas la marchandise.

Du reste, les autres joueurs du CH devraient agrémenter l'attaque en produisant comme des joueurs de troisième et quatrième trios. Eller et Desharnais ont démontré de belles choses l'an dernier et s'ils poursuivent là où ils ont terminé en séries contre les Bruins, ils devraient connaître une bonne saison, quitte à remplacer Gomez comme deuxième centre. Cela demeure tout de même difficile à prédire puisque tout dépendra du rendement du joueur le mieux payé de l'équipe. Si Pacioretty revient en santé, il apportera également de la profondeur à l'attaque et il faudra s'attendre à le retrouver sur le deuxième trio en compagnie de Gomez et Gionta surtout si, encore une fois, le frère André ne contribue pas aux succès de l'équipe. Par contre, Pacioretty demeure un mystère puisqu'on ne sait pas quel hockey il jouera à la suite de sa commotion cérébrale du printemps dernier. Comme bien d'autres joueurs à l'attaque, Pacioretty demeure une énigme pour l'instant...

Une défensive qui soulève aussi son lot de questions

À la ligne bleue, quelques questions demeurent encore en suspens. Bien sûr, Markov représente le gros des interrogations au sujet de la défensive du CH. S'il est en santé et qu'il est en mesure de commencer la saison, il se retrouvera sur la première paire de défenseurs en compagnie de Subban. Autrement, il y a fort à parier qu'on retrouvera ce dernier avec Gill.

On ignore aussi dans quel état on retrouvera Josh Gorges, mis à l'écart à la suite d'une vieille blessure l'ayant finalement empêché de jouer en seconde moitié de saison l'an dernier. Avec Gorges et Markov, ajoutons à l'équation les jeunes défenseurs prometteurs du CH, qui demeurent naturellement un mystère. Plusieurs voient Yemelin percer l'alignement, mais on ignore toujours si ce sera le cas. Le jeune Diaz pourrait aussi faire sa place, mais il est fort probable que son éclosion avec l'équipe attendra l'an prochain puisque la défensive du CH risque d'être complète si on ajoute Spacek et Weber au lot. À tout le moins, ceux-ci ne représentant pas vraiment des énigmes, on s'attend à ce qu'ils livrent de bonnes performances, sans plus.

Mystère, mystère...

J'ignore si vous êtes en accord avec cette analyse, mais si oui, force est d'admettre que les mots « mystère » et « énigme » reviennent souvent dans le cas du Canadien. L'équipe pourrait connaître une saison exceptionnelle si les joueurs sont en santé et que les gros canons produisent comme leur permet leur talent. À l'inverse, le CH pourrait aussi affronter un parcours difficile si ses mystérieux joueurs ne sont pas à la hauteur.

En fait, la seule certitude du Canadien pour la saison 2011-2012 se trouve devant le filet. Disons que peu de personnes contesteront le fait que Carey Price sera le gardien no 1!

Commentaires