La vente de votre propriété est une étape importante dans votre vie financière. Les enjeux sont importants et une bonne préparation vous permettra d’obtenir un prix satisfaisant. Les risques, au contraire, de perdre de l’argent pourraient vous coûter quelques milliers de dollars. Afin de bien compléter la vente de votre propriété, voici 7 erreurs à éviter.

1. Choisir le mauvais agent

Le choix de votre agent immobilier est l’une des décisions qui aura le plus d’impact sur le succès de votre vente. Que vous choisissiez un courtier affilié à une bannière traditionnelle ou avec un courtier affilié à un site web, il est important de croire en ses capacités et surtout d’avoir confiance en lui.

2. Ne pas fixer le prix juste pour votre maison

Probablement la deuxième plus importante décision, la fixation d’un prix juste demande une étude comparative et une évaluation sérieuse de votre propriété. Un prix top élevé par rapport aux autres propriétés en vente, votre maison restera plus longtemps sur le marché ce qui sème le doute chez les acheteurs.

3. Choisir l’agent qui avance le plus haut prix

Un vieux truc d’agent est de surévaluer la maison pour signer l’entente de représentation pour ensuite baisser le prix. Ne tombez pas dans le piège et regardez le prix de vente des maisons comparables de votre secteur. C’est le marché qui décide du prix à la transaction.

4. Mal préparer la maison

Comme tous produits que l’on tente de vendre, l’apparence est primordiale et le propriétaire doit s’assurer de présenter la maison sous son meilleur jour. Vous avez probablement entendu parler du Home Staging, où des spécialistes préparent la maison pour séduire les acheteurs. Le minimum sera de faire un ménage complet de votre propriété. Une décoration plus neutre ainsi que les rénovations de base sont aussi de vigueur.

5. Limiter l’information sur votre maison

Pour vous donner un maximum de chance de vendre, donnez toute l’information nécessaire ainsi qu’un nombre suffisant de photos pour chaque pièce. Ne limitez pas non plus le temps de visite et permettez à votre agent de poser une affiche devant la propriété.

6. Exercer une pression sur les visiteurs

Plusieurs propriétaires tombent dans le piège de la visite « guidée ». Même avec les meilleures intentions, il est dommageable de suivre pas à pas les visiteurs et leur donner une multitude de détails. Cela pourrait être perçu comme une pression à la vente. Laissez parler votre maison et les visiteurs faire leur tour.

7. Cacher certains défauts de votre maison

La transparence est de mise lors de la préparation de la maison. Cacher certains défauts pourrait même nuire à votre vente, car ces derniers seront trouvés lors de l’inspection. Un acheteur averti sera plus en mesure d’ajuster son offre d’achat et son budget. Quant au propriétaire, engagez un entrepreneur en rénovation de salle de bain si votre bain coule ou un maçon si votre brique est craquée. Peu importe les travaux à effectuer, l’important est de réaliser ces derniers avant les visites ou d’en parler aux visiteurs.

Commentaires