On peut dire que Kia sait se démarquer de Hyundai, sa compagnie-mère, avec laquelle elle partage tous ces éléments mécaniques.  C’est qu’au-delà des éléments mécaniques, Kia a une personnalité bien à elle depuis quelques années et elle l’exploite très bien pour susciter les passions.
 
C’est ce qui arrive à la Kia Optima 2013.  Depuis sa refonte pour l’année-modèle 2012, l’Optima a un style sportif vu de l’avant en conservant un style classique pour sa partie arrière.  Trois niveaux d’équipements (LX, EX et SX) et deux motorisations essence et même une hybride font de cette Kia un autre coup sûr.
 
Un intérieur accueillant avec des matériaux de qualité font partie de l’équipement standard de l’Optima.  Beaucoup d’espace à l’avant comme à l’arrière même si les baquets avant sont reculés au maximum.  Un style classique pour la planche de bord avec un bloc central orienté vers le conducteur.  Le nouveau système d’info-divertissement UVO est encore jeune mais, avec quelques améliorations dans la convivialité des commandes vocales, il pourrait être excellent.  Le toit vitré panoramique, en plus de fournir beaucoup de lumière dans l’habitacle, est impressionnant à voir fonctionner.  Le coffre à bagages est très grand et, de par sa configuration, baisser la banquette n’est pas très utile.
 
Le modèle EX que j’ai essayé était équipé du moteur 2,0 litres turbo de 274 chevaux.  C’est un moteur qui offre de belles performances, un peu bruyant en accélération mais très doux sur la route.  La transmission automatique six rapports avec mode Steptronic s’accommode bien de sa tâche.  Le mode manuel Steptronic est trop lent, donc pas du tout agréable à utiliser.  Toutes les aides à la conduite sont en équipement de base, des freins ABS jusqu’au contrôle de la stabilité.
 
Pour lire l’essai complet, suivez cette adresse : http://autoopinion.blogspot.ca/2012/10/essai-routier-kia-optima-2013.html

Commentaires