Depuis l'arrivée des chaînes de télévision musicales dans les années 80, le vidéoclip a connu un essor fulgurant, une évolution constante et a fasciné chacune des générations, à sa façon. Au tout début, un vidéo, ce n'était pratiquement que des images d'un artiste ou groupe en spectacle. Ça nous permettait de voir les artistes, pas seulement de les entendre. Ensuite, les clips sont devenus de minifilms. Tout s'est raffiné, les effets visuels et les différentes techniques se sont multipliés jusqu'à ce jour. Voilà donc un montage de 10 vidéoclips, qui a leur façon, ont été révolutionnaires.

Pour ceux qui ont grandi avec la naissance de ces chaînes vidéos, l'impact sur notre quotidien a été immédiat. Des modes ont été lancées instantanément, tant au niveau vestimentaire qu’à celui des coupes de cheveux. Et oui, nous avons tous eu quelques clips qui nous ont marqués, qui nous ont suivis et qui nous ont fait découvrir et apprécier des artistes que nous n'aurions pas connus autrement. Vous rappelez-vous des "nuits vidéos"? Nous passions des nuits blanches entre amis de minuit à 6 h pour visionner et enregistrer avec nos super VHS nos clips préférés! Le top 10 que je vous propose ici est constitué de classiques émergents des années 80 et 90. Des vidéoclips qui ont tous eu un petit quelque chose de révolutionnaire et qui ont fait évoluer cet art.

10 : Everybody have Fun Tonight de Wang Chung (1986) cliquez ici 
Dirigé par Godley & Creme, ce vidéo se démarquait par la succession rapide de ses images. Tellement rapide que la technique a dû être retravaillée pour une deuxième version du vidéo. On croyait que ce type d'image pourrait causer de l'épilepsie chez certaines personnes. Au-delà de ça, c'était tout de même une technique très audacieuse pour l'époque.

9 : Right Now de Van Halen (1992) cliquez ici
Dirigé par Mark Fenske, celui-ci mettait l'accent sur le message de la chanson, et nom sur le groupe. C'était l'une des premières fois qu'un clip d'un groupe hard rock était utilisé pour passer plusieurs messages à teneur sociale. 

8 : Smells Like Teen Spirit de Nirvana (1991) cliquez ici
Dirigé par Samuel Bayer. Pour tout ce que ce clip représente, pour le mouvement qu'il a créé dans l'industrie de la musique, pour Kurt Cobain qui était la première star anti-star. Les images au ralenti, l'inspiration des Ramones, l'inspiration du film Over The Edge, un petit budget, et une grande oeuvre.

7 : Land Of Confusion de Genesis (1986 ) cliquez ici
Wow! Il y a tellement d'ouvrage et tellement de messages dans ce clip. Les marionnettes font peur, mais sont incroyables. Inspiré par une émission britannique, Phil Collins a eu l'idée de ces marionnettes caricaturales pour ce vidéo qui a remporté un Grammy pour le meilleur concept aux Grammys de 1988.

6: Like A Prayer de Madonna (1989) cliquez ici
Révolutionnaire, vous dites? Dirigé par Mary Lambert, ce vidéo a provoqué tant de réactions! Le jeu de Madonna était sublime, mais les questions de religion, de sexe, de races, tout a été mis dans la balance dans le but avoué de provoquer, oui, mais aussi d'alimenter le débat.

5: Sabotage des Beastie Boys (1994) cliquez ici
Dirigé par Spike Jonze, cet excellent vidéo parodiait les téléséries policières des années 70. De l'action, en voulez-vous? Avec la façon de tourner, les séquences choisies, nous venions d'entrer dans une nouvelle ère.

4: Take On Me de A-ha (1985) cliquez ici
Dirigé par Steve Barron, il s'agit en réalité du deuxième clip tourné pour cette chanson. C'était TRÈS innovateur, et le résultat impressionne toujours, même en 2013. On mélange la fiction dessinée à la main à la réalité, aux images du temps, on crée une animation autour d'une jolie histoire, d'un songe romantique, tournée dans un café. Tout s'articule autour d'une bande dessinée qui prend vie. Morten Harket y a joué son meilleur rôle.

3: The Wild Boys de Duran Duran (1984) cliquez ici
Dirigé par Russel Mulcahy, un des premiers vidéoclips de l'histoire à avoir coûté plus d'un million de dollars à produire. Le résultat est époustouflant. On se croirait dans un film de Madmax, avec les gars de Duran Duran comme héros. Il y a tant de gens, de chorégraphies, de décors apocalyptiques et le summum, la roue de moulin à laquelle est attaché Simon Lebon. Il chante, la tête à l'envers, passe dans l'eau au passage... Sérieusement, il fallait vraiment être dans son monde pour imaginer un tel scénario pour un vidéoclip. Il a remporté d'ailleurs en 1985 le Best British Video Award. Il faut dire que Duran Duran s'est toujours amusé avec le clip. Plusieurs autres auraient pu se trouver ici, mais l’audace de ce dernier valait la mention.

2: Sledgehammer de Peter Gabriel (1986) cliquez ici
Ce vidéo a remporté pas moins de 9 MTV Video Awards en 1987... rien d'autre à rajouter.

1: Thriller de Michael Jackson (1983) cliquez ici
Non, ce n'est pas une surprise, vous vous en doutiez bien sûr. Mais que voulez-vous! Même si Michael a excellé dans plusieurs vidéoclips, pensez à Scream ou Remember The Time (avec Eddie Murphy), Thriller a été le pionnier dans le genre. Un vidéoclip de 13 minutes, accompagné d'un "Making Of"... il fallait le faire. C’était vraiment un minifilm promotionnel pour la chanson. Une des premières chorégraphies que tous ont essayé d'apprendre, mais dansée par des morts-vivants, un budget qui oscille autour de 800 000 $, une transformation de MJ en loup-garou. La totale, quoi!

C'est lorsqu'on visionne ces clips avec des plus jeunes que nous, et qu'ils trouvent que c'était vraiment "hot" qu'on réalise l'effort et l'importance qu'ont accordé ces artistes à leurs clips et qu'ils ont vraiment contribué à faire évoluer le produit qu'on connaît maintenant. Bien sûr, il n'y en a pas que dix, il y en a plusieurs qui ont été marquants, ceux-ci sont dix parmi plusieurs... Vous, y en a-t-il un qui vous a marqué et que vous voulez nous suggérer? Soyez bien à l'aise de nous en faire part!

En terminant, pour ceux qui veulent rigoler un peu, allez visionner cet article, c'est tout l'opposé... peut-être dix parmi les pires clips! Juste pour le plaisir.
 

Commentaires