BORNES ÉLECTRIQUES

Qui aurait parié qu'après trois rencontres, le meilleur pointeur du Canadien serait un défenseur et, de surcroît, non repêché, qu'il serait Suisse et que ce serait Raphael Diaz? Vous avez vu juste : personne!

Diaz est actuellement en tête des marqueurs de l'équipe avec une récolte de cinq points (cinq passes), dont trois ont été enregistrées avec l'avantage d'un homme. Diaz a également dirigé cinq lancers vers le filet adverse, en plus de bloquer huit tirs et de maintenir un différentiel de +1.

Il demeure toujours à égalité en tête des marqueurs chez les défenseurs de la Ligue nationale, ce matin.

L'athlète originaire de Baar, en Suisse, qui a eu 27 ans le 9 janvier, est le joueur ayant le plus bénéficié de l'absence de P.K. Subban. Il a reçu une promotion et évolue régulièrement sur le jeu de puissance aux côtés d'Andrei Markov. Les succès de Diaz ne sont pas étrangers aux trois buts marqués en avantage numérique par le Russe!

Le défenseur droitier avait joué seulement 14:49 minutes lors du premier match à domicile contre les Maple Leafs. Il a vu son temps de glace grimpé à 18:06 minutes mardi contre les Panthers de la Floride et 20:28 minutes lors de la victoire contre les Capitals.

Michel Therrien en est encore à apprendre à connaître Diaz, mais le coach a décidé de faire davantage confiance au Suisse, au détriment du vétéran Tomas Kaberle.

Le défenseur a fait ses débuts dans la LNH la saison dernière après avoir joué plusieurs années pour le EV Zug de la Ligue nationale A, chez lui, en Suisse. Diaz a obtenu un contrat avec le Tricolore en mai 2011 avant de faire le saut en Amérique à l'automne suivant.

Lors de sa saison recrue, Diaz a réussi à accumuler trois buts et 13 passes pour 16 points en 59 matchs, ce qui lui avait valu une invitation à titre de recrue, remplaçant le défenseur des Devils, Adam Larsson au Match des étoiles à Ottawa.

L'avantage d'avoir joué pendant le lock-out
Il a joué 32 matchs en Suisse durant le lock-out avec Zug, où il a accumulé des statistiques intéressantes : sept buts et 22 passes pour 29 points en 32 rencontres. Il a été le meilleur marqueur de son club chez les défenseurs.
 
Maintenant, il est de retour à Montréal avec plus de confiance et d'expérience. Sa moyenne de 4:40 minutes par match en avantage numérique, à peine quelques secondes de moins que les 5:08 minutes de Markov, permettent à Diaz de profiter pleinement de l'absence de Subban en contribuant aux succès de l'équipe en supériorité.

Et le jeu de puissance a été la clé des deux victoires du Canadien jusqu'ici, avec un taux d'efficacité de 29,4 % (5 en 17)!

Grâce à l'amélioration de son coup de patin et la confiance de Therrien, Diaz a été en mesure de faire des jeux clés dans sa propre zone et d'organiser des transitions rapides hors de la zone défensive du Tricolore, tout en collaborant de façon magistrale avec Markov sur l'attaque massive.

Qu'adviendra-t-il de Diaz si Subban finit par s'entendre avec Marc Bergevin et signe un nouveau contrat avec les Canadiens dans un avenir proche?

Tomas Kaberle deviendra l'intrus au sein de la brigade défensive, d'autant plus que Subban a été le partenaire de Josh Gorges la saison dernière. La chimie qui s'est installée rapidement entre Markov et Diaz, et qui en fait la meilleure paire défensive du club en ce moment, ne sera pas brisée par l'entraîneur de sitôt, faites-moi confiance sur ça!
 
Le Tricolore ne pourra jamais oser retirer Alexei Emelin de l'alignement; il est l'arrière le plus robuste de l'organisation et même de la LNH. Francis Bouillon a été choisi par Therrien et Bergevin en connaissance de cause. La présence de Bouillon se veut la bougie d'allumage pour l'édition 2013 des Canadiens de Montréal et aussi une façon pour la direction de corriger des erreurs du passé… Le petit guerrier ne ratera un match que si lui ou un médecin le demande!

Quant au compatriote helvète de Diaz, Yannick Weber, il est la police d'assurance de l'équipe jusqu'au retour de Subban. Une fois P.K. de retour, Marc Bergevin devra tenter de trouver une destination pour Kaberle, mais la valeur de Weber sur le marché et son contrat beaucoup plus abordable risquent de le sortir de Montréal bien avant Kaberle…

Commentaires