BORNES ÉLECTRIQUES

NIS America a annoncé que le prochain jeu de la franchise « Atelier », qui s'intitulera « Atelier Ayesha: The Alchemist of Dusk », sera lancé le 5 mars prochain sur la PlayStation 3. Or, contrairement aux autres titres de la série, il ne sera pas distribué par NIS America, mais bien par Tecmo Koei America.

Atelier Ayesha: The Alchemist of Dusk suivra les aventures d'Ayesha Altugle, une jeune fille ayant vécu en réclusion dans une manufacture depuis le décès de son grand-père et la disparition de sa soeur cadette. Survivant grâce à la fabrication et la vente de produits médicinaux, Ayesha devra rapidement s'embarquer dans une folle aventure alors qu'elle apprend que sa soeur est vivante quelque part dans le monde.

Le jeu mettra donc en scène de nouveaux personnages, dont certains qui se joindront à vous à mesure que vous affronterez les dangers du monde. De plus, vous y retrouverez un nouveau journal au sein duquel vous pourrez amasser une panoplie d'informations sur la quête d'Ayesha aini que des recettes, des statistiques bonies et des objets. De plus, aucune mission ne sera chronométrée de sorte que chacune d'entre elles sera connectée afin de déterminer vos chances de succès afin de retrouver la soeur de l'héroïne du jeu.

Au niveau des combats, Atelier Ayesha: The Alchemist of Dusk proposera un système à tour de rôle mettant l'emphase sur le positionnement des personnages et la distance requise pour attaquer vos ennemis. De plus, les actions de support et d'assistance joueront un grand rôle dans chacun de vos affronts. À noter que vous pourrez aussi vous placer derrière vos adversaires afin de leur administrer des coups critiques et que vous devrez vous familiariser avec les aptitudes et habiletés spéciales de chaque personnage dans le but de maximiser vos chances de réussite. Enfin, le système d'alchimie de la série sera amélioré en étant centré sur le processus de création d'objets.

Suite à la parution du jeu, Tecmo Koei proposera des ensembles téléchargeables comprenant notamment de nouveaux costumes, personnages et territoires.

Commentaires