BORNES ÉLECTRIQUES

Si vous aviez le choix entre une voiture vous offrant une puissance de 400 chevaux-vapeur et un plaisir de conduire extrême ou une voiture plus ennuyeuse à conduire, mais très économique à la pompe, que feriez-vous?

Je vous écris présentement du Nouveau-Mexique où j'assiste au lancement de la toute nouvelle version hybride de la Volkswagen Jetta. J'aurai l'occasion de vous revenir sous peu avec mes impressions sur ce modèle et sur la stratégie de Volkswagen qui repose derrière ce dernier.
 
Aujourd'hui, j'ai plutôt envie de vous poser une question et j'aimerais vous entendre, ou plutôt vous lire, à ce propos. Voyez-vous, c'est qu'au cours des dernières semaines, j'ai eu l'occasion de conduire une brochette de véhicules qui se situent aux antipodes. Quelques voitures électriques, un bolide de 600 chevaux, une sous-compacte économique, une voiture hybride et une autre à motorisation diesel. Bref, tout y a passé.
 
Chaque fois et pour chaque modèle que j'ai la chance d'essayer, je me mets dans la peau du consommateur. Je dresse une liste de pour et de contre, je tente d'évaluer si l'achat est une bonne affaire, etc.

Une question de goûts
 
Je suis aussi conscient que tout demeure une question de goûts et de priorités. Si vous rêvez d'avoir une Corvette et que vous avez finalement les moyens de vous la payer, aucun argument ne pourra vous ralentir.
 
Au volant d'un véhicule d'essai, je porte le chapeau d'acheteur et je me demande si j'achèterais tel ou tel véhicule. Et c'est ce qui m'amène à la question que je pose en introduction : 400 chevaux ou 4 litres aux 100 kilomètres? Autrement dit, quelle est votre priorité : la performance ou l'économie d'essence? Qu'est-ce qui vous guide d'abord et avant tout dans votre achat?
 
Dans mon cas, pour jouer le jeu, je vais vous répondre l'économie d'essence, mais ma réponse est probablement biaisée. Puisque j'ai eu la chance d'essayer des bombes sur des circuits, je suis, comme dirait l'autre, rassasié. J'y ai goûté. Je peux passer à autre chose.
 
Néanmoins, lorsque je suis dans la circulation lourde et que le moteur de la voiture que je conduis s'éteint, ça me colle un sourire aux lèvres qui dure plus longtemps et qui a des effets plus intéressants sur mon niveau de vie que le sourire qui accompagne la poussée d'adrénaline d'une accélération fulgurante au volant d'une catapulte sur quatre roues.
 
Si j'ai à m'acheter un véhicule en ayant une vision à long terme, l'économie d'essence demeure ma priorité. Quelle est la vôtre? La beauté de la chose, c'est que les voitures plus puissantes d'aujourd'hui offrent des moyennes de consommation d'essence plus raisonnables. Vous pourriez être tentés de me répondre « un mélange des deux ». On s'en va vers ça.
 
Mais, pour le plaisir de la chose, si vous aviez à choisir entre une voiture de rêve avec un moteur de 400 chevaux et une voiture plus ennuyeuse à conduire, mais pas ruineuse à la pompe, que feriez-vous?
 
Je suis curieux....
 
Je vous reviens sous peu avec plus d'infos sur la Volkswagen Jetta hybride.
 

Commentaires