Vous avez peut-être entendu parler de la technologie SKYACTIV de Mazda. Le constructeur en parle abondamment dans ses publicités, y faisant presque référence comme la huitième merveille du monde. Ce qui est surtout avancé, c’est l’économie d’essence que cette dernière permet de générer.
 
Mazda ne serait pas le premier constructeur à faire des promesses, mais à ne pas les tenir.
 
Alors, qu’en est-il? C’est du sérieux ou non?
 
L’automne dernier, j’ai été invité par Mazda à me rendre aux premiers essais des moteurs et transmissions SKYACTIV. L’événement avait lieu à Vancouver, en Colombie-Britannique. À cette occasion, nous avions pris le volant de Mazda6 équipées de ces fameux moteurs et de ces fameuses transmissions dites révolutionnaires.
 
Au menu, une mécanique fonctionnant au Diesel, une autre à l’essence conventionnelle. Deux nouvelles boîtes de vitesses sont aussi nées de la technologie SKYACTIV, soit une automatique et une manuelle, toutes deux à six rapports.
 
Bien sûr, lors de cette journée d’essai, nos tests nous ont permis de vérifier l’efficacité de tout ce bataclan, mais côté consommation, aucun test sérieux n’avait pu être mené. Il nous fallait prendre la parole du constructeur.
 
Puissance accrue, consommation réduite, sur papier du moins.
 
Mazda3 SKYACTIV
 
La technologie SKYACTIV, ce n’est pas seulement une question de moteurs et de transmissions. C’est en fait toute la conception des véhicules qui a été revue de fond en comble. Le premier véhicule Mazda entièrement conçu selon ces nouveaux principes, c’est le Mazda CX-5 dont j’aurai l’occasion de faire l’essai d’ici quelques semaines.
 
En attendant, je me suis farci l’essai de deux Mazda3, l’une munie d’une boîte automatique, l’autre d’une transmission manuelle.
 
Au total, plus de 1000 kilomètres au cours de ces deux semaines d’essai. Au moment de passer à la station-service, pour une des rares fois cette année, j’ai eu le sourire aux lèvres.
 
Résultat : 6,2 litres aux 100 kilomètres.
 
Pour une voiture compacte équipée d’un moteur à 4 cylindres de 2 litres qui propose une puissance de 155 chevaux et un couple de 148 livres-pieds, voilà qui est impressionnant.
 
Seul défaut peut-être; une boîte automatique un peu paresseuse.
 
Néanmoins, voilà qui est fort intéressant pour le consommateur. Et quelle est la différence de prix entre une version identique de la Mazda3, mais équipée de l’ancien moteur : 500 $.
 
Si vous hésitiez…
 
Pour en apprendre plus sur la technologie SKYACTIV, je vous invite à suivre le lien suivant.
 
http://auto.sympatico.ca/dossiers/6970/technologie-skyactiv-de-mazda-enfin-des-details

Commentaires