BORNES ÉLECTRIQUES

Disponible depuis peu, le nouveau HTC One tente de s'imposer dans le marché très compétitif des téléphones intelligents et spécialement ceux équipés d'Android. Est-ce qu'il a toutes les cartes en main?

Un look jeune et moderne
 
La première chose que l'on constate quand on prend dans ses mains le HTC One pour la première fois est sa douceur. C'est drôle à dire pour un téléphone intelligent, mais j'ai trouvé ce mobile particulièrement agréable à tenir dans les mains. Le dos de l'appareil est fait en aluminium, ce qui procure un sentiment de « douceur » plus présent que chez la concurrence, notamment le Xperia ZL de Sony.
 
Tout ce « métal » lui donne également un look jeune et moderne. On a aussi l'impression d'avoir un produit de qualité qui va résister assez longtemps. Étrangement, son design me rappelle un peu la modernité que l'on peut trouver dans des produits d'Apple, comme le nouveau iMac. 
 
Pour les fans de musique!
 
Chose rare, le HTC One est vendu avec deux haut-parleurs munis d'amplificateurs intégrés situés sur le devant de l'appareil, en haut et en bas de l'écran de 4,7 po. Rappelons également que le produit de la marque taïwanaise est compatible avec la technologie Beats Audio.
 
Lorsqu'on tient le téléphone à l'horizontale, on a ainsi droit à un son de meilleure qualité que chez la plupart des autres appareils du moment. Cependant, disons que le son manque parfois de puissance, spécialement quand on essaie d'écouter de la musique ou une vidéo à l'extérieur. Les bruits environnants peuvent perturber notre écoute. En fait, la meilleure solution demeure encore les écouteurs.
 
Un guide pour votre télé
 
Grâce à Sense TV, on peut transformer notre cellulaire en télécommande, un peu comme il est possible de le faire avec la Wii U. On peut ainsi changer de chaîne ou encore monter le volume. En plus, on peut accéder à notre guide horaire.
 
Personnellement, j'étais plutôt sceptique par rapport à cette fonctionnalité. Je pensais que ça allait prendre des heures à configurer. À ma grande surprise, je m'étais trompé! La configuration, qui est très conviviale, se fait assez rapidement (environ une quinzaine de minutes, sinon moins) et fonctionne avec nos appareils québécois. Une fois bien configuré, ça marche très bien.
 
Cependant, je suis peut-être vieux jeu, mais je vais continuer à utiliser ma bonne vieille télécommande, surtout si je veux économiser la pile.
 
Une durée de vie correcte
 
En terme de durée de vie, le HTC One est dans la norme. Cela va de soi, la pile va se décharger plus rapidement si vous êtes connecté au Wi-Fi et aux données mobiles. Disons que si vous utilisez l'appareil au maximum, vous serez, dans bien des cas, forcé de le recharger le soir avant d'aller vous coucher.
 
Ce n'est pas un problème vraiment puisque, comme je viens de le dire, la plupart des téléphones intelligents offrent la même chose. Au risque de me répéter, j'aimerais bien un jour que les fabricants commercialisent des appareils avec une pile pouvant durer des semaines!
 
Une interface conviviale
 
Tout comme son design, l'interface du HTC One est jeune et conviviale. L'appareil fonctionne avec la nouvelle plateforme Android Jelly Bean qui offre une foule de caractéristiques. Par contre, je dois dire que j'ai particulièrement apprécié la technologie HTC BlinkFeed qui permet d'avoir un écran d'accueil dynamique et personnalisable.
 
Au lieu de présenter des icônes fades, l'écran d'accueil est rempli de photos rectangulaires de différentes grosseurs. Elles peuvent provenir de sites Internet ou encore de vos réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter. Il suffit d'appuyer sur l'une d'elles pour y accéder. Il est même possible de configurer le tout avec son ordinateur.

De plus, je dois dire que je n’ai pas éprouvé de ralentissements lorsque j’ai navigué, écouté de la musique ou encore joué à des jeux. Le processeur quadricoeur fait bien le travail.  
 
Une caméra qui fait le travail
 
Le HTC One est vendu avec une caméra Ultrapixel de 4 mégapixels, ce qui est bien peu si on compare avec les 13 mégapixels du Sony ZL. Toutefois, je dois avouer que le HTC One s'en tire très bien, et ce, spécialement dans les environnements sombres.
 
Là où l'appareil se démarque est dans l'intégration de la technologie HTC Zoe. La technologie en soi n'est pas novatrice puisque d'autres fabricants ont déjà sorti des technologies plus ou moins semblables. Malgré cela, j'ai quand même été assez impressionné par le HTC Zoe.
 
Grâce à cette technologie, il est possible de prendre, presque chaque fois, des photos « parfaites ». En fait, lorsque activé, ce mode permet de prendre des vidéos d'environ 3 secondes. Une fois la vidéo captée, vous pouvez la transformer en photo on choisissant l'image parfaite où votre sujet sourit.
 
On peut aussi, à l'aide de l'outil d'édition, supprimer des objets ou encore améliorer différents aspects du visage comme l'éclairage, le contour ou les yeux. Une fois que c'est fait, on peut ajouter quelques effets intéressants, comme le noir et blanc, et même y ajouter un cadre. Dans les faits, ça fonctionne assez bien, à condition que le logiciel détecte les visages.  
 
Verdict
 
Si vous êtes à la recherche d'un téléphone intelligent de nouvelle génération orienté vers le divertissement et la convivialité, vous aurez sûrement beaucoup de plaisir avec le HTC One. Son système audio inédit ou encore son écran d'accueil redessiné font de lui un bon appareil équipé d'Android et l'un des meilleurs actuellement offerts sur le marché. En plus, on peut le trouver à seulement 149,99 $ par mois avec un contrat de 3 ans chez quelques opérateurs.
 
Points forts :

  • Design jeune et moderne
  • Interface jeune et conviviale
  • Un bon système audio…
 
Points faibles :
 
  • ... dont on attendait un peu plus.
  • Un appareil photo avec moins de mégapixels que ceux de la concurrence
 
Merci à Rogers de nous avoir prêté le HTC One pour notre critique. 

Ne manquez rien des derniers articles de notre rédacteur en chef adjoint! Suivez Philippe Michaud sur Twitter via @Micph

Commentaires