BORNES ÉLECTRIQUES

La formation américaine Black Veil Brides vient de lancer son troisième album : « Wretched And Divine, The Story Of The Wild Ones ». Un album ambitieux qui propulsera le groupe vers de nouveaux sommets. Les gars ont livré le meilleur d'eux-mêmes pour créer leur meilleur disque à ce jour, un point tournant dans la carrière du groupe. Visionnez le clip ci-dessus, « In The End », vous serez conquis.

De nos jours, très rares sont les groupes ou les artistes qui se lancent dans des albums concept, et encore moins, qui réussissent avec succès. Vous ne connaissiez pas Black Veil Brides? C'est un groupe rock, très influencé par le glam métal et le style gothique, dont les deux premiers disques ont fait suffisamment de bruit pour laisser croire à leur maison de disque que la mise en marché d'un album concept d'un opéra-rock pourrait fonctionner. Un pari qui sera finalement remporté haut la main.

OPÉRA-ROCK
Mise au point : n'allez pas croire qu'on mélange de l'opéra au rock du groupe, non! Tout d'abord, avant d'aborder la notion d'opéra-rock, comprenons bien celle d'un album concept. Il s'agit d'un disque sur lequel l'artiste a voulu créer une unité, une œuvre entière qui se raconte et se suit tout au long des chansons de l'album, autour d'une histoire, d'une expérimentation. C'est la volonté de faire autre chose qu'une collection de chansons. Pour définir maintenant l'opéra-rock, disons que l'accent est mis sur l'histoire oui, et que le chanteur et les musiciens jouent le rôle des personnages dans différentes scènes tout au long de l'album. Donc non, vous n'entendrez pas la Castafiore chanter. En fait, si vous ne suivez pas les paroles, vous pourriez même ne pas réaliser qu'il s'agit d'un album concept, malgré l'ambiance qui règne tout au long du disque.

SUJET
La trame de fond est la suivante : les gars du groupe sont les Wild Ones et ils se battent pour la liberté de penser contre une organisation malveillante qui s'appelle F.E.A.R. Ouais, en gros, c'est un peu ça.

APPRÉCIATION DE L'ALBUM
Musicalement, c'est dément, c'est tellement bien fait. En réalité, tout est bien fait sur ce disque. La force du groupe réside dans ces morceaux qui sont de véritables anthems comme on dit en anglais; c'est rassembleur. Le chanteur Andy Biersack a travaillé fort sur sa voix et ça paraît. Il est en contrôle total et démontre une belle progression. Pour les points à revoir, il y a un peu trop d'interludes sur l'album et les textes sont un peu répétitifs. Sinon, ça frappe fort et c'est convaincant.

Ce disque deviendra fort probablement un classique dans le genre. D'une certaine façon, il me fait penser à My Chemical Romance avec The Black Parade (2008) qui était un album concept tellement solide, ce que le groupe a fait de mieux jusqu'ici. La similitude s'arrête là, car musicalement, ce n'est pas la même chose, Black Veil Bride, c'est plus intense, plus corsé comme musique, mais avec un souci du détail et un raffinement.

Une formation à découvrir, autant pour les amateurs de musique métal des années 80 et 90 que 2000.

Note : 9 sur 10

Commentaires