Ce mercredi, le 28 août, l'UFC sera à l'Indianapolis afin d'y présenter son 27e événement, Fight Night. Puis, quelques heures plus tard, le 31 août, c'est à Milwaukee qu'aura lieu l'UFC 164 avec une carte évidemment bien plus relevée. Voici un aperçu de ses deux événements.

UFC Fight Night 27
 
Carlos Condit (28-7) vs. Martin Kampmann (20-6)

Carlos Condit a perdu ses deux derniers combats, à chaque fois par décision, contre le champion des 170 livres, Georges St-Pierre, et son aspirant numéro un, Johny Hendricks. Condit est un combattant très complet qui a l'habitude de vaincre ses adversaires avant la limite. Il a remporté pas moins de 26 combats avant la limite dont 13 par soumissions et les 13 autres par (T)K.O.
 
Le Danois, Martin Kampmann, est un combattant tout aussi complet que Condit et, à l'instar de son adversaire, il est très technique, autant au sol que debout. Tout comme Condit, la dernière défaite de Kampmann est l'œuvre de Johny Hendricks. Toutefois, Condit avait poussé le combat à la limite contre ce dernier alors que Kampmann s'est fait terrasser en moins d'une minute contre le puissant cogneur qu'est Hendricks.
 
Les deux combattants se sont déjà affrontés en 2009 dans un duel âprement disputé avec de superbes phases au sol et debout, incluant de belles techniques de frappes et également de nombreuses tentatives de soumission. Kampmann avait finalement gagné par décision partagée, mais, selon plusieurs, le combat aurait tout aussi bien pu aller du côté de Condit. Pour le plus grand plaisir des amateurs, cette fois-ci ce sera un affrontement de cinq rounds, car c'est le combat principal de la soirée. Depuis leur affrontement, Kampmann a gagné cinq combats et en a perdu quatre, alors que Condit a remporté les cinq premiers combats qui ont suivi son affrontement contre Kampmann, avant de s'incliner à ses deux plus récentes sorties.
 
Carlos Condit réussira à vaincre Kampmann à leur deuxième rendez-vous. Je crois que Condit s'est amélioré considérablement depuis 2009 : il  frappe avec plus de force que Kampmann et possède un meilleur menton que le Danois. Cliquez ici pour voir le premier duel entre ces deux combattants.
 
Donald Cerrone (20-5-0-1) vs. Rafael dos Anjos (19-6)

L'Américain Donald Cerrone est un très bon kick-boxeur qui enchaîne très bien les techniques de frappes autant au niveau des pieds que des poings. Étrangement, il a seulement deux victoires par (T)K.O., mais, souvent, c'est sa technique debout qui ramollit son adversaire et, ensuite, il termine le travail avec une soumission. Il a d'ailleurs acquis 13 de ses 20 victoires par soumission. Il étourdit et épuise souvent ses adversaires avec le rythme qu'il est en mesure d'imposer durant ses combats.
 
Le Brésilien Rafael dos Anjos se distingue surtout par son travail en soumission au sol. La ceinture noire de JJB a remporté bon nombre de combats en raison de son travail au sol, soit en contrôlant son rival ou bien par soumission, comme il l'a fait à huit reprises dans sa carrière. Dos Anjos a gagné ses quatre derniers combats.
 
Je doute que ce combat se termine avant la limite et le gagnant sera celui qui réussira à conserver le combat là où il le veut. Cerrone voudra conserver le combat debout alors que Dos Anjos tentera de transporter ce duel au sol. Ce sera vraisemblablement un combat serré, mais je crois quand même que l'Américain, Donal Cerreone, réussira à s'imposer et à mériter la faveur des juges.
 
Parmi les autres combats qui m'intéressent particulièrement lors de cette soirée, il y a, entre autres, le duel entre  Kelvin Gastelum (6-0) et Brian Melançon (7-2). Melançon m'a impressionné à son premier combat à l'UFC. Il avait vaincu Seth Baczynski par K.O., à la fin du premier round. Il possède de très bonnes mains et frappe avec beaucoup de puissance, spécialement avec ses crochets dévastateurs. En ce qui concerne Gastelum, il a seulement 21 ans et a remporté la 17e saison de la série The Ultimate Fighter.  
 
Ne manquez surtout pas les débuts de l'Américain Brandon Thatch (9-1) à l'UFC. Ce dernier a combattu à trois reprises au Québec en 2011-2012 et il a fait forte impression. Il a gagné toutes ses victoires avant la limite dont six en moins d'une minute. Il est extrêmement dangereux debout et possède un synchronisme exceptionnel pour contrer les tentatives d'amener au sol de ses adversaires. Son adversaire est  Justin Edwards (8-2) qui est particulièrement dangereux au sol puisqu'il a remporté six de ses huit victoires par soumission.
 
Un autre combattant que les amateurs d'AMM québécois ont eu l'occasion de voir sera en action. Il s'agit du Japonais Hatsu Hioki (26-6-2). Hioki a combattu chez la défunte organisation québécoise TKO où il a battu, à deux reprises, Mark Hominick, ainsi que le Québécois Thierry Quenneville. Jusqu'à maintenant, à l'UFC, il a obtenu deux victoires et autant de défaites. Parfois magique, notamment par son travail au sol, il s'avère plutôt décevant depuis son arrivée avec la grande organisation américaine. Hioki sera confronté à Darren Elkins (16-3) qui a vu sa séquence de victoire s'arrêter à cinq lorsque Chad Mendes l’a rapidement mis K.O. au mois d'avril dernier.
 
Voici la carte de l'événement UFC Fight Night :

Carte principale 
170 lbs. : Carlos Condit vs. Martin Kampmann                                              
155 lbs. : Donald Cerrone vs. Rafael dos Anjos                                            
170 lbs. : Kelvin Gastelum vs. Brian Melancon                                             
170 lbs. : Court McGee vs. Robert Whittaker                                    
135 lbs. : Takeya Mizugaki vs. Erik Perez                                          
185 lbs. : Brad Tavares vs. Robert McDaniel                                     
 
Carte préliminaire 
185 lbs. : Dylan Andrews vs. Papy Abedi                                          
170 lbs. : Justin Edwards vs. Brandon Thatch                                              
145 lbs. : Darren Elkins  vs. Hatsu Hioki                                             
170 lbs. : James Head vs. Jason High                                     
170 lbs. : Zak Cummings vs. Ben Alloway                                        
155 lbs. : Roger Bowling vs. Abel Trujillo
 
UFC 164

Benson Henderson (19-2) vs. Anthony Pettis (16-2)

Le champion actuel des poids légers de l'UFC, Benson Henderson, a déjà défendu sa ceinture avec brio à trois reprises. Invaincu en sept combats depuis son arrivée à l'UFC, il ne semble pas avoir de lacune. Excellent debout, au sol et en lutte, il affiche également une forme physique impeccable, en plus d'avoir un menton infaillible.
 
Anthony Pettis est, à l'instar de Benson Henderson, une ceinture noire de taekwondo. Très agile, précis et rapide avec ses jambes, il peut, à tout moment, utiliser cette arme pour changer le déroulement d'un combat. Il a gagné ses trois derniers combats et ses deux dernières victoires furent très impressionnantes. Elles lui ont d'ailleurs valu les récompenses de K.O. de la soirée.
 
En 2010, Pettis et Henderson se sont affrontés dans une situation très similaire. À l'époque, Henderson était le champion de la WEC et Pettis l'avait vaincu dans un combat remarquablement spectaculaire. Par la suite, l'UFC a absorbé la WEC et Henderson reste invaincu depuis, et ce, en sept combats. Quant à Pettis, il s'est incliné lors de son premier combat à l'UFC avant d'aligner trois victoires. Henderson va conserver sa ceinture, car il est, d'après moi, plus complet que Pettis et il a acquis beaucoup d'expérience à l'UFC en disputant des longues guerres contre les meilleurs poids légers au monde, comme Frankie Edgar et Gilbert Melendez. Pour gagner, il devra toutefois laisser le moins de marge de manœuvre possible à Pettis, pour que le spécialiste des coups de pieds ne puisse pas utiliser son arme favorite.
 
Voici un super coup de pied lancé par Anthony Pettis lors du premier combat contre Benson Henderson cliquez ici 
 
Frank Mir (16-7) vs. Josh Barnett (32-6)

Voilà un duel très intéressant entre deux des meilleurs spécialistes en soumission chez les poids lourds de la planète. Barnett a remporté 20 victoires par soumission et Mir a remporté neuf de ses 16 victoires par soumission. Aucun des deux n'a perdu par soumission. Toutefois, Barnett a dû abandonner à deux reprises dans sa carrière et, à chaque fois, contre Mirko Cro Cop.
 
Barnett est un meilleur lutteur que Mir d'après moi, mais, attention, ce dernier travaille très bien le dos au sol. Debout, les deux pugilistes se débrouillent plutôt bien, sans être exceptionnels. Ce sont deux routiers qui possèdent beaucoup d'expérience et qui se connaissent très bien. Ce sera très intrigant de voir qui arrivera avec le meilleur plan de match. Je prédis une victoire de Barnett.
 
Chad Mendes (14-1) vs Clay Guida (30-13)

L'Américain Chad Mendes a seulement un revers à son dossier et c’est le champion des 145 livres, Jose Aldo, qui lui a infligé cette défaite lorsqu'il lui a placé un foudroyant coup de genou au visage, alors qu'il ne restait qu'une seconde au premier round. Après ce seul échec, il est revenu plus fort que jamais avec trois victoires, toutes acquises en moins de deux minutes du premier engagement. Lutteur décoré, Mendes possède des mains très lourdes et s'entraine avec l'équipe Alpha Male, à laquelle appartient quelques-uns des meilleurs combattants au monde dans les plus petites catégories de poids, comme Urijah Faber à 145 livres, Joseph Benavidez à 125 livres et, évidemment, Chad Mendes à 145 livres.
 
Ce sera le deuxième combat de Clay Guida, dans la catégorie des 145 livres, lui qui avait précédemment disputé 16 combats à 155 livres, à l'UFC. À son premier combat chez les 145 livres, Guida a battu, de peine et de misère, le Japonais Hastu Hioki, par décision partagée, mais à mon humble avis, Hioki méritait davantage la victoire. Inépuisable, Guida est un bon lutteur qui est imprévisible avec ses déplacements continus et peu orthodoxes.
 
Même si Guida sera un peu plus imposant physiquement, Mendes, lui, sera supérieur, car il est plus dangereux debout et je crois qu'avec sa technique de lutte il sera en mesure de conserver le combat à la distance qu'il souhaite.
 
Ben Rothwell (32-9) vs. Brandon Vera (12-6)

Il s'agit d'un retour chez les poids lourds pour Brandon Vera, qui n'a pas combattu dans cette catégorie depuis sa défaite contre Fabricio Werdum, en 2008. N'ayant pas obtenu plus de succès à 205 livres avec une récolte de 4 victoires pour autant de défaite et un combat sans décision, Vera a décidé de retourner chez les poids lourds. Aura-t-il davantage de succès? J'en doute, mais, au moins, il pourra manger autant de biscuits qu'il le désire sans se tracasser de respecter le poids à la pesée.
 
Ben Rothwell alterne les victoires et les défaites depuis son arrive à l'UFC. En théorie, il devrait gagner ce combat, car il a perdu le précédent contre Gabriel Gonzaga. Ce n'est pas un combat très significatif chez les poids lourds. Toutefois, le perdant pourrait bien se faire remercier par Dana White et devoir poursuivre sa carrière dans une organisation quelconque. Je donne la victoire à Vera, qui a perdu son dernier combat contre Mauricio Rua, mais qui a probablement offert sa meilleure performance depuis belle lurette. Vera est reconnu pour ses puissants coups de pied dans les jambes. Espérons pour lui qu'il saura en faire bon usage.
 
Erik Koch (13-2)  vs. Dustin Poirier (13-3)

Les deux se sont inclinés lors de leurs derniers combats face à des adversaires très bien classés chez les 145 livres. Le gagnant de ce duel se relancera dans la course à la ceinture, alors que le perdant devra refaire ses classes. Je crois que Poirier se sauvera avec la victoire.

Voici la carte de l'UFC 164 :

Carte principale 
155 lbs. : Benson Henderson vs. Anthony Pettis                                        
Poids lourds : Frank Mir vs. Josh Barnett                                          
145 lbs. : Chad Mendes vs Clay Guida                                   
Poids lourds : Ben Rothwell vs. Brandon Vera                                             
145 lbs : Erik Koch vs. Dustin Poirier                                    
 
Carte préliminaire            
155 lbs. : Jamie Varner vs. Gleison Tibau                                          
125 lbs. : Louis Gaudinot vs. Tim Elliott                                            
170 lbs. : Pascal Krauss vs. Hyun Gyu Lim                                        
135 lbs. : Chico Camus  vs. Kyung Ho Kang                                     
Poids lourds : Soa Palelei vs. Nikita Krylov                                      
155 lbs. : Ryan Couture vs. Al Iaquinta                                              
185 lbs. : Jared Hamman vs. Magnus Cedenblad


Bon UFC à tous!
 
 

Commentaires