On dit que la stupidité ne tue pas, mais vendredi soir au Texas Motor Speedway, le contraire aurait pu être vrai.
 
À la suite d’un léger accrochage, le genre d’incident de course qui se produit des dizaines de fois lors d’une épreuve Nascar, Kyle Busch (18) a complètement perdu la tête. Il s’est vengé en envoyant contre le mur le bolide du pilote qui avait eu le malheur d’être sur son chemin alors que la course était neutralisée, tout ça à environ 150 miles à l’heure.
 
Le pilote en question, Ron Hornaday (33), était en plein cœur de la course au championnat; il ne l’est plus. Bravo, Kyle Busch.
 
Mais quelle mouche l’a piqué? La course n’en était qu’à son 14e tour!
 
Depuis le début de la saison, on sentait Kyle Busch, l’enfant terrible du Nascar, plus mature. C’est vrai, il semblait l’être. Cependant, il a prouvé encore une fois qu'il est une tête folle, un bébé gâté qui a l’ego plus gros que son sport et qui se croit au-dessus de tout. Si on pouvait lui pardonner bien des choses à son arrivée dans le sport alors qu’il n’avait que 20 ans, on ne peut plus passer l’éponge; il a aujourd’hui 26 ans.
 
Plus mature, Kyle Busch? Voyons!
 
Heureusement, Nascar a pris la bonne décision, même si je trouve qu’on a été trop clément. Kyle Busch a été suspendu pour le reste de la fin de semaine, ce qui veut dire qu’il n’a pu participer à la course de la série Nationwide samedi et qu’il a dû sauter son tour lors de l’épreuve de la Coupe Sprint dimanche.
 
J’en ai vu des gestes irréfléchis depuis que je m’intéresse à la course automobile, mais celui de vendredi dépasse les bornes.
 
Personnellement, j’aurais aimé que Nascar lui demande de prendre congé jusqu’au prochain Daytona 500, en février.
 
Va réfléchir à la maison, petit incompris.
 
Des pilotes avec du caractère, l’histoire de Nascar en a vu passer. Cependant, des pilotes qui se pensent plus importants que leur sport, ça, non.
 
Kyle Busch devra un jour ou l’autre se soumettre aux règles. Sinon, ce sont d’autres pilotes qui vont s’occuper de lui. 

Commentaires