En photographie, dans le meilleur des mondes, il faudrait que la scène qui se pointe devant l'appareil photo soit tapissée d'un gris neutre. Les murs, le mobilier, les vêtements, Kim Jong-Un... La lumière y réfléchissant serait facilement interprétée par le posemètre de votre appareil photo. Vous aurez compris que la source de lumière ambiante qui réfléchit sur le sujet est directement liée à la mesure de la lumière. Facile. Mais la réalité est toute autre. Ton foncé, visage pâle et col roulé écarlate : pas facile. Voici trois modes de mesure pour vous aider à prendre une meilleure lecture de lumière. Dans votre infâme livret d'instructions, cherchez « Sélection du mode de mesure ».  

Mesure évaluative : le champ de mesure couvre en presque totalité l'image, ce qui est bon pour le paysage, par exemple.  

Mesure sélective : c'est la partie centrale qui est plutôt sollicitée, soit environ 8 à 10 %; intéressant pour le portrait plan serré.  

Mesure Spot : la zone est encore plus restreinte, soit environ 4 % de la surface; excellent pour faire une lecture précise sur un chanteur isolé sous une seule source d'éclairage.  

Ce que j'utilise le plus : j'ai un petit faible pour la mesure sélective. En plus, j'utilise la mémorisation d'exposition. Et up! un autre ti tour dans le livret d'instructions.  

À bientôt  

Source photo : imacom/La Tribune/René Marquis

Commentaires