Quatorze jours de compétition, de surprises et de belles histoires. Et maintenant, il ne reste plus que la finale à disputer pour couronner cette 136e édition de Wimbledon! Novak Djokovic et Andy Murray ont dû parcourir beaucoup de chemin avant de se retrouver au match ultime. On n'a qu'à penser aux demi-finales qu'ils ont dû disputer, respectivement face à Juan Martin Del Potro et Jerzy Janowicz.

Commençons par le duel qui opposait Djokovic au géant argentin. Il ne s'annonçait pas facile, sachant que Del Potro avait battu sans équivoque le quatrième favori du tournoi, David Ferrer, lors du tour précédent.
 
L'affrontement débute en faveur du numéro 1 mondial, qui va réussir à mettre la main sur le seul bris de la manche, à 6-5, pour empocher le premier set. Loin de s'avouer vaincu, Del Potro va redoubler d'ardeur et ses frappes très puissantes et à plat vont donner beaucoup de difficulté au « Djoker ». L'Argentin va gagner la seconde manche au compte de 6-4.
 
En tournoi du Grand Chelem, la troisième manche est toujours cruciale et très souvent déterminante de l'issu du match. Et ce troisième engagement est le plus serré de tous, il démontrera à quel point les deux joueurs sont nez à nez. Aucun bris de service ne sera enregistré et le bris d'égalité sera nécessaire. C'est Djokovic qui sortira finalement gagnant de la manche en l'emportant 7-2 au bris d'égalité.
 
Vous croyez Del Potro comme vaincu? Loin de là, l'Argentin va réussir à mettre la main sur la quatrième manche au compte de 7-6.
 
Puis, lors de la manche ultime, c'est le Serbe qui va s'afficher comme le meilleur des deux. Celui-ci va enregistrer le bris à 5-3 pour finalement l'emporter au compte final de 7-5, 4-6, 7-6, 6-7 et 6-3. Le duel aura duré plus de 4h44 minutes!
 
En grande finale, le Serbe affrontera Andy Murray, qui a vaincu Jerzy Janowicz, 22e raquette mondiale, en quatre manches de 6-7, 6-4, 6-4 et 6-3. Le Polonais a quand même chauffé le favori de la foule et a semé l'inquiétude après avoir remporté la deuxième manche.
 
De plus, ce dernier a eu les devants au compte de 4-2 lors du troisième engagement, mais n'a malheureusement pas été en mesure de concrétiser son avance pour gagner le set. C'est un des points tournants de ce match.
 
Puis à la fin de cette troisième manche, les responsables du tournoi ont pris la décision de fermer le toit, dû à la noirceur. Lui qui avait le momentum de la rencontre, Andy Murray ne se réjouissait aucunement de cette décision. Ça n'a toutefois pas eu de conséquences sur son jeu et il a finalement remporté la quatrième manche par la marque de 6-3.
 
Maintenant, pour la finale, je m'attends à du jeu très offensif d'un côté comme de l'autre. Novak Djokovic se devra de bien servir, car briser Andy Murray dans cette quinzaine a été très rare. De plus, on connaît les aptitudes de l'Écossais en retour de services.
 
Personnellement, je m'attends à un duel de cinq manches, remporté par Novak Djokovic. Si c'est le cas, Wimbledon devra encore attendre avec de voir un joueur de chez eux remporter le tournoi, le dernier ayant été Fred Perry en 1936.
 
Tous les espoirs de la nation reposent présentement sur les épaules d'Andy Murray! Celui-ci voudra probablement rattraper sa défaite de l'an dernier face à Roger Federer en finale.

Commentaires