BORNES ÉLECTRIQUES

Notre chroniqueur musical, Dominic D'Anjou, vous propose la compilation de 100 incontournables parmi les « power ballads » des années 80, 90 et 2000. Accompagnées de commentaires, voici les positions 60 à 51.

Prêts pour le dernier segment avant le top 50? Voyez ici les positions 60 à 51. Ces ballades rock ont connu d'immenses succès, comme vous pourrez le lire dans les commentaires ci-dessous. Faites-vous plaisir, regardez la vidéo et rappelez-vous de bons souvenirs!


Rappelons que ce décompte vous est proposé par sections de 10 titres à la fois. Bonne écoute et bonne lecture! 

TOP 100 DES POWER BALLADS, POSITIONS 60 à 51 :

no 60 : Poison - Something To Believe In (1990) de l'album Flesh and Blood. L'année 1990 a été renversante pour le groupe de Bret Michaels. La sortie de cet album a confirmé que le succès des deux premiers n'était pas qu'une folie passagère et, du coup, les ventes de Flesh and Blood ont dépassé les 7 millions d'exemplaires. Cette ballade est peut-êre la chanson la plus « profonde » ou avec le plus de substance que le groupe ait jamais composée. Habituellement, leurs sujets de conversation se limitaient aux filles, au sexe et au party. Quand même.

no 59 : Boston - Amanda (1986) de l'album Third Stage. C'était le premier simple du groupe depuis 1978! Un succès monstre, ce qui est relativement surprenant considérant que la chanson n'était soutenue par aucun vidéoclip. Rares sont les chansons qui ont connu autant de succès dans les années 80 sans clip. La preuve qu'une bonne chanson sait faire son chemin!

no 58 : Heart - Alone (1987) de l'album Bad Animals. Le plus grand succès commercial en carrière des sœurs Wilson : trois semaines no 1 aux États-Unis et no 1 dans plusieurs pays du monde, dont chez nous. Prestation vocale sublime d'Ann Wilson... les gars, avouez que Nancy est drôlement sexy à la guitare, particulièrement dans ce clip!

no 57 : Vixen - It Wouldn't Be Love (1990) de l'album Rev It Up. Ce quatuor féminin a fait sensation avec ses deux premiers disques. Cette ballade, écrite par Diane Warren n'a jamais vu le jour sous forme de simple, et malgré cela, elle est devenue l'une des favorites dans le genre.

no 56 : Babylon A.D. - Desperate (1989) de l'album Babylon A.D. Voilà un groupe dont le nom ne vous dit rien. Pourtant, tout comme Guns N' Roses, ils ont interprété la chanson thème d'un film d'action fort populaire... Pour GNR, c'était Terminator 2, pour Babylon A.D. c'était Robocop 2. Malheureusement pour eux, ils n'auront pas connu le même succès populaire qu'Axl et son groupe. Cela dit, leur premier disque est un trésor dans le genre. Dans son approche, Desperate est complètement différente des autres power ballads de la même époque. Le groupe a su se démarquer.

no 55 : Slaughter - Fly To The Angels (1990) de l'album Stick It To Ya. Personnellement, j'ai toujours trouvé la voix de Mark Slaughter insupportable. Cela dit, je suis bien seul dans ma gang, car 2 millions de personnes ont acheté ce disque aux États-Unis et il a été couronné platine au Canada. Le premier passage de Slaughter à Montréal après la sortie de cette chanson avait été tout un événement. Leur public était constitué majoritairement d'adolescent-ES ! Un top 20 pour le quatuor, qui est d'ailleurs toujours actif sur la scène musicale.

no 54 : Buckcherry - Sorry (2007) de l'album Fifteen. Josh Todd avait écrit cette chanson pour s'excuser auprès de sa copine, car leur relation n'était pas facile. Un cri du cœur, un peu cliché certes, mais qui a procuré au groupe son plus grand succès en carrière, no 7 au Canada, no 2 aux États-Unis.

no 53 : Enuff Z'Nuff - Fly High Michelle (1989) de l'album Enuff Z'Nuff. N'ayez pas peur! Lol. Effectivement, 23 ans plus tard, ça détonne pas mal. Ils étaient trop colorés, mais tellement Californiens! No 47, un son et une image qui rappellent les excès du glam du Sunset Strip. Si on va plus loin, disons que Donnie Vie et Chip Z'Nuff ont un talent naturel pour les belles mélodies.

no 52 : Saigon Kick - Love Is On The Way (1992) de l'album The Lizard. Ce trio, qui est arrivé à la croisée des chemins du mouvement musical, avait une identité musicale pas claire, différente des groupes hard rock, plus progressive d'une certaine façon, mais aussi enterrée par le mouvement grunge. Cela dit, entre-temps, ils ont connu quelques heures de gloire grâce entre autres à cette ballade, dont le refrain vous hantera toute la journée.

no 51 : Dokken - Alone Again (1984) de l'album Tooth and Nail. Dans la première demie de cette décennie, le rock de ce genre ne jouait pas encore beaucoup sur les radios, mais gagnait énormément en popularité. Dokken est arrivé dans le début d'une vague du genre et, à ce jour, cette ballade demeure dans le top 5 de leur impressionnant catalogue musical.

Ça y est, le prochain article nous plongera dans les 50 premières positions!
Merci de suivre le décompte avec un aussi grand intérêt!

Pour ceux qui auraient manqué la partie 1, cliquez ici!
Pour la partie 2, cliquez ici!
Pour la partie 3, cliquez ici!
Pour la partie 4, cliquez ici!

Commentaires