BORNES ÉLECTRIQUES

Le Tricolore a tout essayé, mais s'est fait jouer un bien vilain tour, tant par les Sénateurs d'Ottawa que par une décision douteuse de Toronto sur un but controversé. En effet, le Canadien s'est incliné par la marque de 3 à 2 en première période de prolongation.

L'entraîneur du Canadien, Michel Therrien, a dû procéder à des changements dans sa formation puisque les attaquants Ryan White et Brian Gionta ont déclaré forfait. En effet, ils sont ennuyés par des blessures au haut du corps. Pour les remplacer, Therrien a donc fait appel à Jeff Halpren ainsi qu'au Québécois Gabriel Dumont.
 
Première période :
 
Les deux équipes se sont échangé quelques chances de marquer lors de cet engagement. Les deux gardiens ont par contre gardé leur fort respectif en n'accordant aucun but. Price a dû arrêter neuf rondelles, le même nombre exactement qu'Anderson.
 
Deuxième période :
 
Les Glorieux ont commencé le deuxième engagement en force alors que PK Subban a ouvert la marque à 2:52 minutes lors de cette période. Les mentions d'aide vont à Tomas Plekanec ainsi que Michael Ryder.
 
Environ une minute plus tard, le Canadien double son avance alors que le jeune attaquant, Alex Galchenyuk compte. Le centre Jeff Halpern ainsi que le défenseur Jarred Tinordi obtiennent les passes. C'est maintenant 2 à 0 pour la troupe de Michel Therrien.
 

La période se poursuit sans qu'aucun but ne soit marqué.
 
Les tirs au but lors de cette période sont de 14 à 10 en faveur de Montréal.
 
Troisième période :
 

En milieu de période, un jeu très controversé survient alors que Mika Zibanejad fait dévier la rondelle avec son patin dans le filet du Canadien. Lorsqu'on revoyait la reprise vidéo, on était plusieurs à croire que le but allait être refusé. Les arbitres ont appelé Toronto afin de vérifier la validité du but. Surprise générale alors que l'arbitre signale la confirmation du but! Les Sénateurs ouvrent la marque, c'est 2 à 1 Montréal.
 
Il restait moins d'une minute à la rencontre lorsque Cory Conacher a créé l'égalité. Les passes vont à Alfredsson et Turris. Après ce but, Price a semblé ébranlé, mais a terminé les dernières secondes du match.
 
Les Sénateurs ont dominé pour les tirs, avec 13 contre seulement 4 pour le Canadien.
 
Période de prolongation :
 
C'est Peter Budaj qui a amorcé la période de surtemps.
Price serait embêté par une blessure au bas du corps. Lors de cette période, Prust a également quitté le match.
 
L'attaquant Kyle Turris permet à son équipe de se sauver avec la victoire en comptant après seulement 2:32 minutes de la prolongation. Les assistances vont à Marc Methot ainsi qu'à Erik Karlsson. Le Canadien fera donc face à l'élimination jeudi au Centre Bell.
 
Le total des tirs est de 34 à 28 en faveur de la troupe de Paul MacLean.
 
Analyse :
 
Les arbitres
ont joué un rôle beaucoup trop important lors de cette rencontre. En effet, ceux-ci ont pris plusieurs décisions discutables. Par contre, la décision de Toronto d'accorder le premier but des Sénateurs est très grave. En effet, lors du premier but, l'attaquant des Sénateurs, Mika Zibanejad, a clairement fait dévier la rondelle dans le but en faisant un mouvement en direction du filet avec son patin. Lors d'un tel cas, le but n'est clairement pas bon; pour une raison inconnue, le but a cette fois été accordé. 
 
Même le juge de ligne a connu des difficultés durant la rencontre lorsqu'il a fait une erreur juste avant le premier but des Sénateurs. En effet, la mise en jeu devait être à gauche, mais elle a plutôt eu lieu à droite. La LNH a d'ailleurs avoué l'erreur du juge de ligne au CH après le match.
 
Le Canadien a toutefois joué avec le feu en troisième période en ne dirigeant que trois tirs vers le gardien des Sénateurs. En série, une équipe ne peut JAMAIS se permettre de lancer que trois fois en 20 minutes. Le Tricolore ne pouvait se permettre de sortir en n'ayant pas l'instinct du tueur pour compter le troisième but. Lorsqu'une équipe joue les 20 dernières minutes en protégeant son avance, la plupart du temps, elle se fait jouer un mauvais tour.
 
Le gardien des Glorieux, Carey Price, a connu une bonne rencontre ne pouvant pas faire grand-chose sur les deux buts accordés. Espérons dans son cas que sa blessure au bas du corps ne soit pas trop grave.
 
L'attaquant Brandon Prust a connu comme à son habitude un très bon match avec une très bonne présence physique et cinq mises en échec.
 
Les deux centres Tomas Plekanec et Jeff Halpern ont connu de très grandes difficultés au cercle des mises en jeu. En effet, Plekanec termine la soirée avec un taux de 37 %, alors qu'Halpern s'en tire avec un maigre 39 %. Cet aspect du jeu est un élément très important.
 
Plekanec est un joueur souvent utilisé dans des missions défensives contre les meilleurs éléments de l'équipe adverse. Ainsi, il est important pour lui de connaître du succès aux mises en jeu, sinon la rondelle peut vite se retrouver dans le fond du filet.
 
Quant à Halpern, lorsque Marc Bergevin a fait son acquisition, plusieurs journalistes disaient qu'il était tout simplement un spécialiste des mises en jeu. Bizarrement, ce n'était vraiment pas le cas lors du match d'hier soir. Par contre, il faut admettre qu'il a créé de bonnes chances de marquer à ses compagnons de trio.
 
Le cinquième duel entre les deux équipes aura lieu le jeudi 9 mai au Centre Bell à 19 h... en espérant un meilleur résultat et de meilleurs arbitres en poste jeudi!

Commentaires