La semaine passée, j’ai eu la malchance de mériter une amende de stationnement. Le problème c’est que l’endroit de contravention est à plusieurs heures en voiture de mon lieu de résidence. Comme la plupart des internautes, vous trouverez probablement la façon de payer en ligne, question de simplifier les procédures. Une recherche rapide sur le web m’a toutefois révélé plusieurs faits surprenants!

Payer par timbres en France

En France il est possible de payer par timbre amende afin de régler une contravention! Le principe est relativement simple. Vous devez d’abord vous procurer en avance des timbres dans des dépanneurs et endroits autorisés. Il existe trois couleurs de timbres en fonction du type d’amende à payer; jaune pour les excès de vitesse, vert pour les stationnements et rose pour tout type d’amende.

Afin d’effectuer votre paiement, vous coller vos timbres et garder en main la partie détachable comme preuve de paiement. Cette méthode est plutôt surprenante, mais sachez qu’il existe d’autres méthodes comme payer l’amende en ligne ou par la bonne vieille poste.

Payer en argent, sur-le-champ!

Vous ne serez peut-être pas surpris d’apprendre que dans certains pays d’Afrique et d’Amérique centrale, il est possible de payer en argent directement au policier. Puisque la corruption est monnaie courante, et qu’il est même parfois difficile de savoir s’il s’agit réellement d’un policier, il est monnaie courante de payer sa facture en argent comptant.

Faites toutefois attention, certains touristes rapportent que les amandes sont plus chères pour les touristes et que parfois certains douaniers inventent des frais de douanes pour les touristes. Malheureusement, il est très difficile de se défendre contre ces malfaisants d’autant plus que la justice est difficile à rencontrer et presque aussi corrompue!

L’utilisation des paiements par internet

De retour au Québec, puisqu’internet est devenu très populaire et répandu pour les paiements en ligne, le Cefrio, un organisme de veille sur les comportements des internautes québécois, a effectué une recherche sur les paiements en ligne et le gouvernement. On y dévoile entre autres que 36% des internautes ont effectué une transaction sur le web gouvernemental. Le paiement de contravention fait partie de ces transactions.

On révèle aussi que le critère numéro un des internautes pour les transactions en ligne avec le gouvernement est la sécurité du système. La protection de la vie privée est aussi un critère très important. Viennent ensuite la qualité de l’information et la fiabilité.

Commentaires