On ne sait jamais ce qu'un dictateur qui veut asseoir son autorité peut faire. Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un se paie la traite en nous donnant froid dans le dos. Avons-nous raison de craindre une attaque de la Corée du Nord? Doit-on se sentir menacés? Je ne crois pas...

Il y a à peine deux semaines, le régime totalitaire de la Corée du Nord menaçait de s'en prendre directement à notre voisin et allié, les États-Unis, par une frappe de missiles nucléaires. Un sentiment d'insécurité, voire de peur, nous a soudainement fait prendre conscience de notre impuissance comme individus nord-américains. On se croyait à mille lieues de la guerre, et voilà que la menace d'un holocauste nucléaire refaisait surface. Mais avons-nous raison de craindre la Corée du Nord et son « arsenal nucléaire »?

Tensions entre les Corées
Bien que les médias aient cessé d'en faire les manchettes, les tensions entre les deux Corées demeurent tendues à l'extrême. Les manœuvres militaires conjointes que tenaient les É.-U. et la Corée du Sud ont pris fin le 30 avril, mais cela n'a pas empêché la fermeture du complexe industriel Kaesong en Corée du Nord. Celui-ci était un projet réunissant les deux Corées et devait servir à créer un rapprochement intercoréen en vue d'une éventuelle réunification. Pour l'instant, on n'y pense plus. La Corée du Nord demeure sur le qui-vive.

La force de frappe nord-coréenne
Récemment, dans un de mes articles, je faisais état de la désuétude de l'équipement de l'armée, de la marine et de l'aviation nord-coréenne. Bien sûr, ce n'est pas ce qui nous inquiète ici. Par contre, leurs vecteurs nucléaires sont plus préoccupants. Bien qu'ils disposent du missile Taepodong-2 de 10 000 à 15 000 km de portée, ce dernier ne serait pas capable d'emporter de charge nucléaire pour l'instant. Mais le missile NKSL-X-Z, de 4 000 km de portée, lui, est en mesure d'emporter une ogive nucléaire. Toutefois, c'est insuffisant pour atteindre le continent américain. Mais dans le cas où les Nord-Coréens seraient en mesure d'équiper le Taepodong-2 d'une ogive nucléaire, serions-nous vraiment menacés?

Le bouclier antimissile
Dans le cas bien hypothétique où un missile nucléaire intercontinental (ICBM) nord-coréen était lancé vers le continent nord-américain, il faut savoir que les É.-U. possèdent un dispositif de défense antimissile qui est déployé afin de protéger son territoire. L'idée d'un tel bouclier antimissile remonte aux années 50, mais il a bien sûr évolué au fil des changements technologiques et des « ennemis » potentiels. À ce moment-là, les Soviétiques et le bloc de l'Est représentaient la menace directe pour une attaque nucléaire contre l'Occident.

En ce moment, bien que les relations entre nous et la Russie ne soient pas toujours au beau fixe, il n'est pas trop à craindre d'une attaque de sa part. Présentement, l'Iran et la Corée du Nord sont beaucoup plus préoccupants et c'est pourquoi le programme de bouclier antimissile, qui a maintes fois été annulé ou reporté, a été remis sur les rails au cours des dernières années. On l'appelle le National missile defense et il met en œuvre plusieurs éléments qui permettront d'intercepter des missiles lancés contre les É.-U. et leurs alliés.

Bien sûr, il y a des satellites d'alerte, mais aussi des radars à bande X AN/TPY-2 qui permettent de détecter tout lancement de missiles. Si des missiles sont lancés, les Américains mettent en œuvre des missiles du type ground based interceptor, qui sont en fait des missiles d'interception contre les ICBM. Ils déploient aussi nombre de navires Aegis à capacité ABM (anti-ballistic missile).

Conclusion
Comme la Corée du Nord ne peut envoyer que quelques missiles tout au plus, je ne crois pas que l'on doive s'inquiéter outre mesure de la menace nucléaire, contrairement à la Russie, qui elle, nous aurait poivrés de plusieurs centaines de missiles en même temps… On devra s'en remettre toutefois à l'efficacité du bouclier antimissile américain en cas d'attaque. Ce qui est plus à craindre, c'est une escalade causée par une action de la Corée du Nord qui entraînerait la Chine, les É.-U. et leurs alliés respectifs. À ce moment-là, personne sur Terre ne serait à l'abri…

Liens :
http://www.cdainstitute.ca/en/
http://www.mda.mil/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Missiles_balistiques_nord-cor%C3%A9ens
 

Commentaires