BORNES ÉLECTRIQUES

Les particularités de la température québécoise nous imposent des limites en ce qui concerne ce qu'il est possible de cultiver ou non dans la Belle Province. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle nous nous devons d'importer de nombreux fruits et légumes, provenant de plusieurs destinations éloignées. C'est d'ailleurs le cas du poivron, qui, malgré le fait qu'il soit un aliment couramment consommé, provient principalement de la Chine, des États-Unis et du Mexique. Mais cette situation risque de changer, alors que les Serres Lefort ont investi plusieurs millions afin de pouvoir faire la culture de ce légume dans une serre de la Montérégie, réalisant du même coup un exploit considérable. Le nom de cet exploit? La marque VÔG, qui sera sous peu dans vos assiettes!

La culture du poivron n'est pas chose facile, puisqu'elle implique un minutieux contrôle de température, d'humidité et de lumière. Imaginez maintenant quand vous devez attaquer ce défi… en sol québécois.

C'est pourtant ce qu'a voulu relever Sylvain Lefort, propriétaire de l'entreprise Les Serres Lefort inc. Avec des investissements totalisant plusieurs millions de dollars, afin de mettre sur pied une serre de 23 000 mètres carrés, l'entreprise espère pouvoir produire plus de 700 tonnes de poivrons annuellement.

L'entreprise a été en mesure de dénicher cette opportunité dans le marché à l'aide de multiples échanges avec des clients, qui lui ont fait remarquer que, comparativement à certains aliments tels que la tomate, il n'y avait pas de production de serre pour le poivron en sol québécois. Ils ont ainsi mis sur pied une serre spécialement conçue pour répondre aux exigences du poivron, réussissant même à optimiser la possibilité de récolte.

Les défis ont été de taille, notamment en ce qui concerne la gestion énergétique nécessaire afin de maintenir une température élevée et un taux d'humidité nécessaire à la culture du poivron. La solution pour y parvenir tout en restant compétitif financièrement? La biomasse! Le nouveau système de chauffage est maintenant caractérisé par des copeaux de bois qui alimentent deux chaudières géantes servant à faire bouillir de l'eau, diminuant ainsi de moitié les dépenses énergétiques de l'entreprise, comparativement au chauffage au propane.
Cette innovation technologique de conversion à l'énergie renouvelable, représentant une première au Québec, va permettre de diminuer l'empreinte écologique de l'entreprise de plus de 12 750 tonnes de gaz à effet de serre chaque année.

Autre facteur important relativement au succès de l'entreprise, la gestion de la marque! L'homme en charge de cette responsabilité, André Michaud,  aura comme devoir que son produit pénètre un marché déjà très compétitif. La stratégie pour y arriver est cependant très ingénieuse et cohérente avec la direction que prennent les Serres Lefort : miser sur des produits locaux, qui sont cultivés le plus naturellement possible. L'entreprise a donc opté pour une stratégie de différenciation de son produit, en créant une marque que les gens pourraient associer comme étant un produit Québécois : VôG. Les avantages relatifs à une telle marque peuvent ainsi être au goût du jour : aliments cultivés sans l'usage de pesticides (souvent nécessaires pour que ces aliments survivent au long transport qu'ils doivent subir avant d'arriver dans vos assiettes), fraîcheur du produit (alors que l'intervalle entre le moment où le poivron est cultivé et où vous l'achetez est réduit au minimum) et encouragement de l'économie locale, prônant de cette manière des valeurs sociales et culturelles.

Provigo et Loblaws ont vu l'opportunité que réservaient de tels produits et n'ont pas manqué de la saisir. Les produits VôG sont donc en vente dans les magasins de ces bannières et seront facilement reconnaissables grâce au fait que le logo d'Aliments du Québec sera directement apposé sur les aliments des Serres Lefort, permettant ainsi au consommateur de le distinguer sur les tablettes.

L'orientation que s'est donnée l'entreprise de Sylvain Lefort est au goût du jour. À un moment où les ressources naturelles sont de plus en plus rares, il est important de remettre en question certains modèles d'affaires afin de parvenir à des solutions qui sont viables à long terme. Saluons donc les efforts en ce sens des Serres Lefort. Vous aimez encourager la production locale? Vous vous sentez concernés par l'environnement et la qualité de vos aliments? Demandez donc des poivrons VôG à votre épicerie!

Source photo:
http://www.infosuroit.com/wp-content/uploads/2013/02/Serres_Lefort-Reportage-RadioCanada-Bien-dans-son-assiette-Fev-2013.jpg

Sources
http://www.newswire.ca/en/story/1109989/vog-enfin-des-poivrons-de-serres-cultives-au-quebec
http://www.aqme.org/DATA/TEXTEDOC/Dion_Gobeil_AQME-_Conversion_chauffage_biomasse_v3.pdf
http://www.actualitealimentaire.com/actualites/les-poivrons-de-serres-vog-maintenant-disponibles-chez-loblaws-et-provigo-au-quebec
http://www.tou.tv/la-semaine-verte/S2012E34

Commentaires