BORNES ÉLECTRIQUES

Vous êtes un joueur invétéré, mais pauvre comme la galle. Vous êtes un joueur occasionnel et votre machine semble avoir servi pour écrire les faire parts pour les noces de Cana. Vous êtes un joueur aux goûts du jour, mais vous ne dites jamais non à une dose de nostalgie bien sentie. Vous êtes un joueur à la logique implacable et vous êtes en manque d'énigmes. « Treasure Adventure Game » vous satisfera tous autant que vous êtes.

Texte d'une gracieuseté de Jean-Benoît Gagné

Les avantages de l'indépendance

Je ne le dirai jamais assez, mais l'univers du jeu vidéo subit actuellement un raz-de-marée en provenance de la communauté de l'indépendant. L'innovation, le prix, la qualité de l'indépendant sont du nombre des nombreux avantages qui se retrouvent la plupart du temps sur ce marché de choix pour le joueur qui sait s'y aventurer.  Bien sûr, ce ne sont pas tous les titres indépendants qui méritent le détour, mais dans le cas présent, n'ayez aucune crainte. 

Parlons en premier lieu de l'histoire; celle-ci est simple et classique. Je dirais même qu'elle est remplie de clichés bien placés. Pourtant, plutôt de faire en sorte que ceux-ci mitraillent notre envie de nous adonner à ce plaisir, ils ont plutôt l'effet de nous y accrocher. Citons-en quelques-uns, juste pour voir : Le jeu commence alors que le héros se réveille, sa grand-mère (qui l'a recueilli étant enfant alors qu'il n'avait aucun souvenir de son passé) lui remet une carte et lui mentionne simplement qu'il est maintenant temps qu'il parte à la rencontre de son destin, un héros légendaire sauva le monde d'un grand cataclysme, des forces obscures semblent être en voie de se réveiller, etc. Voilà l'aspect le plus ordinaire du titre. Le meilleur est à venir, rien de moins.

Vous incarnerez ici un jeune ayant un crochet à la place d'une de ses mains et qui sera amené à rassembler 12 artéfacts éparpillés à travers le monde. Ces douze trésors sont au centre de l'histoire de l'univers dans lequel vous prendrez place l'instant de votre escapade. Un grand cataclysme ayant scindé le monde en une multitude d'îles que vous devrez visiter, vous tenterez d'éviter que le pire ne survienne à nouveau. 

Treasure Adventure Game est un jeu de plate-forme où la résolution d'énigmes tient une place de premier plan. Le jeu se déroule dans un monde ouvert en 2D sous la forme d'un cercle. Si vous prenez à gauche assez longtemps, vous finirez par revenir à votre point de départ depuis la droite. Cet univers est ainsi composé d'étendues d'eau et d'îles que vous devrez explorer de fond en comble. Pour ce faire, vous aurez besoin de différentes armes et outils qui vous permettront sans cesse de pouvoir vous rendre un peu plus loin. Or, qui dit monde ouvert dit aussi jeu non linéaire.  Vous devrez revenir à plus d'une occasion dans chacun des lieux que vous aurez visités pour pouvoir venir à bout de tous les secrets que conserve cet univers. De plus, ce n'est pas parce qu'on vous affiche un trésor comme étant le 3e que vous mettrez bel et bien la main dessus à ce rang.

Un superbe jeu en 8-bits

Treasure Adventure Game, une production de Robit Studio, cache des airs de grandiosité derrière son design 8-bits et ses couleurs vives. Ce côté enfantin aux yeux de certains n'est qu'une parade, car il y a bien plus de profondeur dans ses procédés que l'on ne pourrait se l'imaginer à première vue. Je pense entre autres ici à une bouteille magique qui vous sera d'une grande utilité. Celle-ci permet de capturer ce qu'elle touche pour l'utiliser ailleurs par la suite, que ce soit du feu, de l'eau, des lasers ou du vent. En dirigeant la bouteille dans la bonne direction et en pressant la touche adéquate, elle vous permettra de faire des sauts beaucoup plus grands qu'à la normale. Et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres pour vous démontrer à quel point Robit Studio a bien faire ses devoirs. En fait, je dirais même plus, Robit Studio a bien réussi tout ce qu'il a tenté ici.

L'imagination dont ont fait preuve les créateurs ne s'arrête pas à cette facette. Ils ont aussi poussé l'audace dans les environnements que vous pourrez croiser tout au long de votre périple. Jungle, pyramides, temples en tous genres, sanctuaire flottant, fond des mers, pays de glace, souterrains psychédéliques où vous ferez la rencontre de champignons qui vous feront voir les choses autrement, usine, édifice à bureau et même un clin d'œil aux premiers Mario Bros et Castlevania. J'ai été plus d'une fois émerveillé par ce que j'avais sous les yeux. Qui a dit que le 8-bits ne pouvait pas être impressionnant graphiquement ? Vos yeux seront comblés de bonheur !

Simple et très efficace

De son côté, la prise en main n'est pas à dédaigner non plus. Elle est simple et instinctive. Cette simplicité volontaire vous permettra de vous concentrer à presser les bonnes touches au bon moment. Et vous savez autant que moi que dans un jeu de plate-forme, chercher ses touches se doit d'être le dernier de nos soucis. La précision requise pour quelques manœuvres vous amènera à reprendre certaines sections à plusieurs reprises. Rien toutefois pour tirer votre clavier ou manette à l'autre bout de la pièce en raison de la frustration. Votre portefeuille vous en remerciera d'ailleurs. Je m'en voudrais de ne pas parler des nombreux boss (immenses en comparaison avec votre avatar) que vous croiserez au sein de cette aventure. Ils sont durs et techniques de sorte que vous serez fier de vous quand vous aurez réussi à les vaincre. J'ai moi-même lâché quelques cris de satisfaction après avoir mis fin à la vie de ces pixels malveillants !

Les énigmes auxquelles vous devrez faire face ne sont pas piquées des vers non plus. Aucune d'entre elles est illogique, il suffit bien souvent d'avoir les bons outils ou de déclencher les éléments nécessaires pour que le tout s'emboîte aisément. Ce n'est pas facile pour autant, mais pas infaisable.

Le jeu nous est offert de base en anglais, sans doublage comme à l'époque. Toutefois, des fans ont décidé d'offrir des rustines permettant de changer la langue du jeu pour le français, l'allemand et l'espagnol. Ces modifications sont d'ailleurs directement accessibles sur la page Web de la boîte. Si ce n'est pas du service ça, je me demande c'est quoi ! Quelques fautes de sens et de grammaire se sont retrouvées dans la version française, mais venant du public, est-ce vraiment un élément sur lequel je peux critiquer les artisans de chez Robit Studio ?

Au chapitre des grandes qualités du jeu, je ne pourrais passer sous silence la musique de celui-ci. La tâche fut donnée à Robert Ellis, personnage sur qui je n'ai pas été en mesure de retrouver beaucoup d'informations sur la Toile. Une chose est sûre, illustre inconnu ou non, Ellis a fait un boulot de grande qualité. Les pièces Born for AdventureFight or fight8-bit Insomnia, Of Mice and Monkeys et bien d'autres « font la job », comme on dirait en bon québécois. Si vous vous sentez généreux, sachez que la bande originale est disponible sur Bandcamp au coût de 6$. Jouant à merveille avec les émotions de l'aventurier en nous, cette ambiance sonore ne vous laissera pas indifférent.

Quelques petites lacunes

Malgré tout, quelques défauts pointent le bout de leur nez. Les pièces doivent jouer en boucle, ce qui est normal dans un jeu. Par contre, un travail de peaufinage aurait été nécessaire à ce chapitre, car les pièces se rendant jusqu'à leur fin arrêtent une seconde ou deux et reprennent du début. Un accro qui se répète quand on change de zone. On coupe la pièce et on passe à la suivante sans égard à nos oreilles outrées. Une baisse du niveau sonore et une entrée en matière graduelle auraient grandement aidé dans la cohésion musicale (fade en anglais). C'est pointilleux, je sais, mais je me doute que le budget des créateurs était arrivé à sa limite pour que l'on ait laissé une telle faille s'immiscer ainsi dans ce si beau travail. D'ailleurs, vous ne pourrez pas baisser le volume du jeu, aucun paramètre ne vous le permettant dans les différents menus. Toutefois, si vous possédez Windows 8, vous pourrez l'ajuster à votre guise dans les paramètres de volume de votre système.

Verdict

Au final, je vous dirais que vous n'avez aucune raison de ne pas au moins essayer ce jeu une fois. Il est rempli de qualités, il est plaisant, il ne lésine pas sur le sentiment de satisfaction, il est vaste, il est bien conçu (je n'ai croisé qu'un seul bogue mineur dans toute mon aventure), il roule sur n'importe quel PC et surtout, il est gratuit. À la blague, je dirais même que vous ne trouverez jamais un meilleur ratio qualité/prix. Avec une quinzaine d'heures de plaisir à la clé, vous ne pouvez pas passer à côté. C'est le genre de jeu hyper méconnu qui mériterait d'avoir une bien meilleure visibilité. D'ailleurs, je m'efforcerai de l'aider à acquérir sa place sous le soleil en en parlant à tous mes amis gameurs. Le bouche-à-oreille, c'est fait pour ça, non?

Points positifs
- Graphisme et musique proches de la perfection pour ce type de jeu
- Sections de plate-forme et énigmes bien dosées
- Monde vaste très bien conçu et varié
- Gratuit

Points négatifs
- Raccords musicaux bâclés
- Manque parfois d'indications
- Impossible de gérer le volume

Note : 8.5/10

Site web : http://www.robitstudios.com/

Commentaires