Jusqu'à présent le catalogue de la PS Vita, la nouvelle console portable de Sony, était assez faible. Certains éditeurs ont toutefois travaillé très dur dans les derniers mois pour nous offrir des titres inédits. C'est notamment le cas d'Ubisoft et son récent Assassin's creed 3 Liberation, que j'ai eu la chance d'essayer. Que vaut ce premier titre de la franchise destiné pour la Vita? C'est ce que vous saurez en lisant les lignes qui suivent.

Un titre unique pour PS Vita
Assassin's creed 3 Liberation comporte son lot de nouveautés que l'on accueille les bras ouverts. La première, et l'une des plus importantes, concerne le personnage principal. Ici, il s'agit de Aveline de Granpré, un personnage inédit. Cette femme est issue d'une union entre un riche français et une esclave. C'est le premier assassin de sexe féminin de la saga.

Tout comme Assassin Creed 3, l'action se passe dans le Nouveau monde. Par contre, dans ce chapitre pour la Vita, l'histoire se déroule en Louisiane. En effet, notre jeune héroïne devra libérer la Nouvelle-Orléans du joug des Espagnols.

La reine des vêtements
Contrairement aux autres héros que l'on a pu interpréter dans la série, Aveline possède un atout de taille : elle peut changer de costume. En effet, elle peut, selon les missions offertes, décider de prendre l'apparence d'un assassin, d'une esclave ou une dame. Chaque costume apporte ses avantages et ses inconvénients. Par exemple, quand on est une dame, on est limité dans ses déplacements, mais on peut séduire les hommes. En esclave, on peut plutôt passer inaperçu en faisant semblant de transporter des caisses ou de nettoyer le plancher, mais notre vie est faible. C'est bien sûr en assassin que l'on a le plus de liberté.

 Des bases bien connues
Les habitués de la série retrouveront vite leurs bases. Il est toujours possible de grimper sur les murs des maisons pour atteindre les toits. La vision d'aigle est toujours disponible. On dispose, enfin, de la plupart des armes des autres volets de la franchise et le système de combat est assez semblable à ce que l'on connaissait.

Des graphismes séduisants
Du point de vue des graphismes, les environnements sont plutôt jolis, surtout si l'on considère que l'on est sur PS Vita. La ville est assez grande et regorge de passants et de gardes, ce qui les rend très crédibles. Certaines missions nous permettent même de visiter d'autres endroits comme une partie du Mexique.

Des missions pas trop surprenantes
En parlant des missions, il n'y a pas trop de nouveautés ici. On doit réaliser des assassinats ou trouver des indices. Il peut aussi arriver que l'on doivent libérer des esclaves. Même si elles sont assez classiques, les missions sont plutôt amusantes à jouer.

Un titre entièrement en français
Pour ceux qui préfèrent jouer à leurs jeux dans la langue de Molière, vous serez heureux d'apprendre que ce titre est disponible entièrement en français, même les dialogues. Les acteurs qui prêtent leur voix aux différent personnages sont convaincants. La musique qui accompagne le joueur tout au long de l'aventure est agréable à écouter, même si certaines pistes ne sont pas parmi les plus inspirée.

Verdict
En terminant, Assassin's creed 3 Liberation est un très bon jeu pour la Ps Vita. On retrouve tous les éléments qui ont fait le succès de la série. Les développeurs ont aussi eu la bonne idée d'y intégrer quelques nouveautés intéressantes, comme la possibilité de changer de costume. Si vous avez une Ps Vita, je vous suggère de ne pas passer à coté de ce titre. Les titres de qualité sur la console de Sony sont assez rares de ce temps-ci.

Points forts
- Un titre inédit
- Les bonnes vieilles bases sont de retour
- La possibilité de changer de vêtements

Point faible
- Un sentiment de liberté moins important que sur console de salon
- Des environnements parfois un peu ternes

 

Commentaires