La FR-S de Scion, une marque de Toyota, vient briser le mythe voulant qu'une Toyota, par définition, ce soit ennuyeux à conduire. Cependant, il faut comprendre que cette Scion a du Subaru dans le nez...

On ne vous apprend probablement rien si on vous dit qu'en général, la presse automobile a tendance à recommander les produits Toyota bien plus pour leur fiabilité que pour leur caractère excitant. Une Toyota, c'est un produit sur lequel on peut compter, mais il ne faut pas compter sur ce produit pour nous procurer des sensations excitantes au volant. C'est comme ça.
 
Cependant, la compagnie est bien consciente de cette réputation qu'elle traîne depuis des années et tente, lorsqu'elle repense un produit, de le rendre plus dynamique.
 
La FR-S, qui porte l'écusson Scion, une bannière de Toyota, constitue un pas dans la bonne direction en ce sens. Fait important à noter : la FR-S a du Subaru dans le nez, une compagnie dont Toyota détient 16 % des parts. En fait, l'ordre de création de cette voiture provient du grand patron de Toyota, mais l'ingénierie a été signée par Subaru, qui a embarqué dans le projet et l'idée de partager un produit.
 
Plaisir de conduire
 
Qu'importe, car lorsqu'on s'installe au volant, une sensation domine : le plaisir de conduire. La FR-S profite d'un moteur Boxer de 2 litres et 200 chevaux, mais ce n'est pas la puissance qui compte ici. La voiture a plutôt été conçue pour procurer du plaisir et sur ce plan, elle livre la marchandise.
 
Au volant, donc, on profite d'une voiture nerveuse dotée d'une direction hyper-précise qui nous permet de placer la voiture là où on le désire en moins de deux. Surtout, cette direction permet une communion avec la route d'une manière qui n'a pas été célébrée avec un produit Toyota depuis des lustres.
 
Une suspension ferme, mais qui colle bien à la route, une sonorité sportive lorsqu'on fait grimper le régime moteur et une position de conduite que l'on apprécie en raison des sièges enveloppants qui nous accueillent, voilà d'autres éléments qui font qu'on passe un excellent moment au volant de cette voiture.
 
Pour les amateurs de drift, sachez que l'arrière est facile à faire valser et en raison de cette sensation de connexion que l'on ressent avec la route, on éprouve un réel plaisir à le faire en toute sécurité.
 
La voiture que j'avais à l'essai était équipée d'une transmission manuelle à six rapports. Une boîte automatique qui compte six vitesses est aussi livrable, mais entre vous et moi, si le plaisir de conduire est au centre de vos priorités, la boîte manuelle se veut le choix tout désigné.
 
Conclusion
 
Si vous recherchez une voiture abordable, sportive et qui vous procurera son lot de sensations, la Scion FR-S est à mettre sur votre liste d'achats potentiels. Elle n'est pas parfaite, mais pourrait représenter un match parfait pour vous.
 
En bref :
Moteur : 4 cylindres de 2 litres
Consommation : 7,4 litres aux 100 kilomètres
Prix du modèle essayé : 28 134,70 $

 
On aime :
 
-       Précision de la direction
-       Sensation de communion avec la route
-       Sièges très enveloppants
-       Plaisir au volant

 
On aime moins :
 
-       Insonorisation atroce
-       Suspension un peu trop sèche
-       Chaîne audio de moyenne qualité
-       Profondeur risible du coffre

 
Le verdict : la FR-S s'adresse surtout à une clientèle plus jeune, mais tout amateur de sensations de conduite y trouvera son compte.

Commentaires