Les films produits chez nous en 3D sont, avouons-le, assez rares. Cela n'a pas empêché Marc Fafard de réaliser « Les ailes de Johnny May 3D », un documentaire sur la vie du plus célèbre pilote inuit.

Un précurseur
 
Aujourd'hui âgé de 64 ans, Johnny May a passé une grande partie de sa vie dans les airs. À ce jour, il compte plus de 34 000 heures de vol, ce qui représente pas moins de quatre années entières, jour et nuit. C'est impressionnant! Il a passé le plus clair de son temps à survoler le Nunavik, le territoire québécois situé au nord du 55e parallèle.
 
Il est très respecté par ses pairs. Il faut dire que plusieurs le considèrent comme le premier Inuit au Canada à avoir fait ce métier. Ce n'est pas rien! Les ailes de Johnny May 3D souhaite d'abord nous raconter son histoire, mais également celle de son peuple. Du haut des airs, il a été un témoin privilégié des changements qui ont profondément bouleversé les siens au fil des années.

 
Une vie digne d'un film
 
Le moins que l'on puisse dire, c'est que Johnny May a eu une vie bien remplie! Durant sa longue carrière, il a dû effectuer plusieurs sauvetages périlleux et voler dans des conditions difficiles. Dans le documentaire, ces quelques événements sont reconstitués à l'aide d'animations très jolies.
 
Il a aussi eu une belle vie amoureuse avec son épouse Louisa. Bien plus qu'une femme au foyer, cette dernière a travaillé pendant 26 ans pour les services sociaux du Nunavik.
 
Par ailleurs, j'ai été surpris par la qualité de la 3D. Dans ce domaine, ce documentaire n'a rien à envier aux grosses productions américaines. Elle apporte un réel sentiment d'immersion et de profondeur, surtout dans les scènes de vols et pour les animations. Elle est toutefois moins pertinente lors des entrevues ou des séquences nous montrant les Inuits dans leur quotidien.
 
L'histoire d'un peuple
 
D'une façon intelligente, le réalisateur a décidé de nous raconter l'histoire des Inuits à travers les yeux de ce héros des airs. Les Blancs n'ont pas toujours été tendres avec eux. Ils essayaient souvent de les assimiler en tentant de changer littéralement leur façon de vivre et en envoyant les jeunes dans des pensionnats.    
 
Même si les choses ont bien changé au cours des dernières années, le documentaire nous apprend que ce n'est pas encore le paradis au Nunavik. Les habitants de cette région doivent faire face à plusieurs problèmes d'ordre climatique, démographique et social. Le taux de suicide est également très élevé.
 
Par contre, en sortant de la projection, je ne me sentais pas déprimé, et ce, malgré les données alarmantes présentées dans ce film. J'étais, cela va de soi, préoccupé par ce qui se passe au nord, mais, en même temps, c'est comme si Johnny May m'avait inspiré positivement, me donnant même envie de m'impliquer auprès de cette communauté.
 
Verdict
 
Bref, Les ailes de Johnny May 3D est un documentaire inspirant sur la vie d'un homme qui a été un vrai modèle pour tout un peuple. Un voyage dans le temps à voir absolument si vous vous intéressez le moindrement à ce qui se passe au nord de nous.
 
Cote : 4 étoiles sur 5 

Commentaires