Cette semaine, nous avons décidé de consacrer notre chronique hebdomadaire à Audrey Tautou, décidément l'une des actrices françaises qui connaît le plus de succès à l'international.

Prénommée en l'honneur d'une grande actrice
 
Elle est née le 9 août 1976 à Beaumont, en Auvergne (France). Ses parents (son père est chirurgien-dentiste et sa mère est enseignante) la prénomment « Audrey » en l'honneur de la célèbre actrice Audrey Hepburn.
 
Désirant mener une carrière d'actrice, elle s'inscrit au Cours Florent, une école indépendante française consacrée à la formation de comédiens. Parmi ses anciens élèves, on compte de grands noms tels que Isabelle Adjani, Gad Elmaleh et Daniel Auteuil.
 
Ses débuts comme actrice ne se font pas au cinéma, mais bien au petit écran. En 1996, on la voit dans Cœur de cible de Laurent Heynemann ou encore dans Les Cordier, juge et flic de Paul Planchon.
 
En 1998, elle est repérée par Tonie Marshall. Elle se voit offrir le rôle de Marie dans Venus Beauté (institut). Il s'agit de l'un de ses premiers grands rôles au cinéma. Elle n'a alors que 22 ans. À la suite de cette prestation, elle se voit confier d'autres rôles comme dans Épouse-moi d'Harriet Marin en 1999 ou encore Le Battement d'ailes du papillon de Laurent Firode en 2000.
 
Une vedette mondiale du jour au lendemain
 
Par contre, c'est avec Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet, sorti en 2001, qu'elle devient internationalement connue. Du jour au lendemain, elle devient une vedette internationale. Il faut dire que la critique et le public ont été charmés par le personnage d'Amélie, qui a tout simplement amené un vent de fraîcheur dans le monde du 7e art.
 
Grâce à son nouveau statut, Audrey Tautou se fait approcher par de plus en plus de cinéastes. Tous veulent avoir cette femme à la beauté fragile dans leur film. En 2001, elle joue dans L'Auberge espagnole de Cédric Klapisch en compagnie de Romain Duris. En 2005, elle va faire partie de la distribution de Les Poupées russes, la suite de L'Auberge espagnole.
 
En 2006, elle incarne la cryptographe Sophie Neveu aux côtés de Tom Hanks dans l'adaptation du roman de Dan Brown, Da Vinci Code. Il s'agit de l'une des plus grosses productions cinématographiques de l'époque.
 
Par la suite, elle multiplie les apparitions au cinéma. En 2009, elle incarne Coco Chanel dans Coco avant Chanel d'Anne Fontaine. Hasard ou pas, la même année, elle devient l'image de l'un des parfums les plus connus au monde, N° 5 de Chanel.
 
Tout récemment, nous avons pu la voir au Festival de Cannes 2013, où elle était la maîtresse de cérémonie. Si vous êtes impatient de revoir l'actrice de 36 ans au grand écran, sachez qu'elle partage, dès aujourd'hui, la vedette avec Romain Duris dans L'écume des jours de Michel Gondry. Le film arrive, en effet, en salles chez nous ce vendredi.
 
Douée et bien payée
 
Tout au long de sa carrière, elle s'est vu décerner plusieurs prix importants. En 2000, elle reçoit le César du Meilleur espoir féminin pour son interprétation dans Vénus Beauté. En 2002, elle remporte le César de la Meilleure actrice pour son rôle dans Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain.
 
Actrice talentueuse, Audrey Tautou peut également se vanter de faire partie des artistes françaises les mieux rémunérées. Chaque film lui rapporterait plus d'un million d'euros en cachet.
 
Espérons que nous aurons la chance de voir Audrey Tautou figurer au générique d'encore beaucoup de films!
 
Sources :

  • Wikipédia
  • Plurielles.fr

Commentaires