Aucune réunion ne s'est tenue hier entre les dirigeants de la Ligue nationale de hockey et l'union qui représente ses joueurs. L'AJLNH a planché sur une proposition claire telle qu'exigée par Bill Daly lors de la dernière rencontre. L'offre sera déposée ce matin aux bureaux de la LNH.

Un joueur de la LNH a confirmé à Chris Botta, du Sports Business Journal, que la LNH demande aux joueurs d'accepter leurs conditions ou la saison 2012-13 sera tout simplement annulée!

Le défenseur québécois des Penguins de Pittsburgh, Kristopher Letang, a également tenu des propos semblables en entrevue avec TVA Sports hier. Selon lui, les joueurs seront perdants dans le conflit qui les oppose aux propriétaires, exactement comme en 2004. Il souligne que le syndicat se bat principalement pour que les droits acquis demeurent et que les contrats déjà signés soient respectés.

« On se bat pour des droits qu'ils ne veulent pas nous laisser. On veut l'entente qui fera le moins mal possible, mais les propriétaires y vont davantage pour avoir la meilleure offre. On sait que l'on perdra et qu'ils gagneront. »

À la tête de la LNH, il y a bien sûr le commissaire Gary Bettman. Le défenseur croit que ce dernier essaie davantage de sauver son honneur personnel que d'en arriver à une entente.

Cela dit, les joueurs sont-ils prêts à laisser les propriétaires gagner? J'en doute, tout comme l'ancien du Tricolore, Vincent Damphousse, qui a été membre du comité exécutif de l'AJLNH à l'époque.

Même Pierre LeBrun commence à entretenir des doutes sur la possibilité d'une saison

Les premiers détails émanant des bureaux de la LNH font état que l'AJLNH laisserait tomber sa demande que les salaires soient payés en entier cette saison, mais demande que le paiement intégral (make whole provision) soit bonifié de 180M$!

Rien ne se perd, rien ne se crée!

L'AJLNH se serait notamment rapprochée de la position des propriétaires en ce qui a trait au pourcentage des revenus reliés au hockey versés aux joueurs.

Kevin McGran, du Toronto Star, rapportait hier quelques points qui ont déjà été acceptés par la Ligue ou qui sont sur le point de l'être.

- Ainsi, il semble que le 1er juillet ne sera plus la date de l'ouverture du marché des agents libres. Le processus d'arbitrage pourrait aussi être modifié.

- Les salaires des joueurs échangés pourraient être divisés sur les masses salariales des équipes impliquées dans la transaction. Cela faciliterait ainsi le travail des directeurs généraux et aiderait les équipes à acquérir des joueurs de premier plan à l'approche des éliminatoires, par exemple.

- Un comité paritaire pour les questions de la santé et de la sécurité des joueurs serait mis en place. Un arbitre indépendant pourrait trancher les appels concernant les sanctions disciplinaires.

- Les joueurs n'auraient plus à être soumis au ballottage pour être réintégrés dans les formations de la LNH lorsqu'ils sont rappelés des ligues mineures.

- Le nombre de joueurs minimum sur l'alignement officiel pourrait être diminué de 23 â 18 afin d'aider les équipes à demeurer sous le plafond salarial.

Ce sont là des points pour simplifier la gestion des équipes, mais les litiges majeurs résident toujours dans les aspects financiers, le partage des revenus (HRR) et le respect des contrats.

Après environ une heure de réunion ce matin, les deux clans ont quitté la salle de réunion pour la période du dîner. Les deux groupes ont convenus de se revoir en après-midi.

Je réitère mon affirmation : c'est aujourd'hui, le 21 novembre, la date limite pour en arriver à une entente afin que que la saison s'ouvre le 1er décembre. Dans le cas contraire, d'autres annulations devraient être annoncées, dont celle du Match des étoiles.

Source photo : thestar.com

Commentaires