BORNES ÉLECTRIQUES

Avec le hockey professionnel qui approche son premier siècle d'existence un peu partout à travers la planète, il est de plus en plus courant de voir de jeunes athlètes dont le père a connu une prolifique carrière devenir des hockeyeurs à leur tour. Nous n'avons qu'à penser aux Geoffrion, dont trois générations ont porté les couleurs des Canadiens. Mentionnons également les Bozon, dont trois membres, Alain, Philippe et Tim, qui a été repêché par les Canadiens l'an dernier, ont représenté la France en compétition internationale.

Le jeune dont il était question hier, Seth Jones, a décidé de poursuivre une carrière dans le hockey, tandis que son aïeul s'était fait un nom dans le basketball.

L'espoir au menu d'aujourd'hui, Aleksander Barkov, est en voie de réussir là où son père avait échoué, c'est-à-dire, accéder à la Ligue nationale de hockey.

Contrairement à ce que son patronyme russe laisse croire, Aleksander Sasha Barkov Junior porte les couleurs de la Finlande lors des compétitions internationales.

Il est né à Tampere, en Finlande, puisque son père, Aleksandr Edgardovitch Barkov, lui aussi hockeyeur professionnel, évoluait avec le Tappara de la SM-Liiga, dans les années ‘90.

Ainsi, Aleksander Jr. possède également la citoyenneté russe. Il est identifié comme le meilleur espoir européen en vue du repêchage 2013 de la LNH. La plupart des recruteurs professionnels considèrent qu'il sera sélectionné parmi les cinq premiers le 30 juin prochain au New Jersey.

Il faut noter que malgré ses origines, il ne semble pas intéressé à demeurer quelques saisons de plus en Europe avant de venir s'établir en Amérique du Nord, comme plusieurs joueurs issus du vieux continent.

Un pro, déjà à 16 ans!
Aleksander Barkov est un produit du programme de développement finlandais, il a connu du succès à tous les niveaux mineurs avant d'avoir la chance de faire le saut lors de la saison 2011-2012 dans la meilleure ligue du pays, la SM-Liiga, avec la formation de sa ville natale, le Tappara, le même club où son père a évolué pendant dix saisons.

Il a inscrit sept buts en plus de récolter neuf passes pour un total de seize points en 32 parties, à 16 ans!

Ses performances ont attiré l'attention du côté du circuit le plus compétitif en Europe, la KHL, et le Lokomotiv de Yaroslavl a fait de Barkov le deuxième joueur sélectionné lors de l'encan annuel de la Kontinental Hockey League l'an dernier.

Cette année, à sa deuxième saison dans la Ligue élite finlandaise, Barkov a récolté 48 points, dont 21 filets, une fiche qui lui a valu le neuvième rang des pointeurs de la ligue, tout en conservant un différentiel de +18.

Il a ajouté cinq passes en cinq rencontres éliminatoires. Son parcours a été stoppé par une blessure à l'épaule lors du cinquième match.

Barkov a représenté la Finlande lors des deux derniers Championnats mondiaux de hockey junior. En décembre dernier, à Oufa, il avait récolté sept points en six matchs.

Lors de sa première apparition, en 2012, il est devenu le plus jeune joueur finlandais, à 16 ans et quatre mois, à marquer un but dans l'histoire du tournoi. Il avait obtenu quatre points en sept parties.

Voici un aperçu du style de hockey qu'il peut offrir :


Aleksander Barkov possède la rare combinaison d'un solide gabarit allié à un talent de maniement de rondelle qui lui permet de s'installer devant le filet et de compléter les passes de ses ailiers. Il a également la capacité d'analyser rapidement les situations de jeu.

Taillé sur mesure pour la LNH
Il est très mature en termes de hockey, malgré son âge. Son coup de patin demeure sa principale lacune, sans toutefois représenter une faiblesse. Il ne privilégie pas le côté physique que lui permettrait sa taille, mais il devrait être en mesure de résister aux rigueurs du hockey nord-américain.

Le grand centre gaucher de six pieds et trois pouces, qui fait osciller la balance à près de 210 livres possède un avantage sur les autres joueurs de son âge : il a déjà deux saisons de compétition contre des hommes, dans une ligue de haut niveau, à son palmarès.

Il est prêt à être confronté aux meilleurs au monde et il n'a toujours pas atteint ses 18 ans! Il a un très bel avenir devant lui, il pourrait remplir un rôle de premier ou second centre d'une équipe de la LNH dans un avenir rapproché.

Les Prédateurs de Nashville, qui possèdent le quatrième droit de parole, semblent destinés à faire de Barkov leur choix de première ronde.

À ne pas rater demain : Nathan MacKinnon, le joueur de la LHJMQ le mieux classé en vue du repêchage 2013!

Commentaires