Déjà essayée en 2007, la Mitsubishi Lancer 2012 me faisait un peu peur.  Pas par sa ligne agressive mais par le fait qu’elle n’a pas beaucoup changé depuis ce temps.  Même silhouette agréable à l’œil mais qu’on aurait pu mettre au goût du jour afin de garder nos clients actuels mais surtout d’en attirer d’autres.  Même chose du côté de l’habitacle terne qui a vraiment besoin d’un rafraichissement.  En bref, que pourrais-je dire de plus qu’en 2007?
 
Son attrait cette année, si je peux m’exprimer ainsi, c’est sa nouvelle version intégrale baptisé AWC  pour All-Wheel Control.  Évidemment, vous l’aurez deviné, il s’agit d’une nouvelle appellation pour AWD ou All-Wheel Drive.  Un moyen de faire du neuf avec du vieux!  Néanmoins, cette version unique (SE-AWC seulement) ne manque pas d’intérêt car elle cache sous son capot un nouveau moteur (en fait, on l’avait déjà vu sous le capot de la GTS) de 2,4 litres et 168 chevaux, de quoi donner un peu de vigueur à cette voiture qui n’est pas très gâtée avec le 2,0 litres de l’équipement standard.  La transmission CVT à rapports continuellement variable qui lui est boulonnée est très agréable et disons que je la placerais entre celle de Nissan et celle de Subaru que je préfère.  Il n’y a malheureusement pas eu de neige au mois de mai pour tester ce « contrôle » intégral mais disons que Mitsubishi a visé dans le mille en offrant cette version au Québec en compétition directe avec sa rivale Subaru. 
 
Comme vous le verrez sur la vidéo, le coffre est très logeable, engouffrant mes 21 sacs de terre et de compost avec facilité.  Toutefois, la suspension en avait plein le dos ce qui est bien normal.  Les places arrière sont aussi surprenantes par le dégagement qu’elles offrent pour les genoux.  Le tableau de bord, quoique fonctionnel, mériterait qu’on lui injecte un peu de vie car il est très « plastique » et son design n’est pas très réjouissant.
 
Malgré ces quelques bémols, je ne peux cacher que j’ai eu du plaisir à son volant.  Je vous en parle plus en détails à cette adresse : http://autoopinion.blogspot.ca/2012/07/essai-routier-mitsubishi-lancer-awc.html

Commentaires