BORNES ÉLECTRIQUES

Un hot dog, c'est tellement bon! Surtout lorsqu'il a été grillé sur le barbecue l'été, un dimanche après-midi. Malheureusement, selon cette nouvelle étude, la viande transformée pourrait être nocive pour la santé.

L'Université de Zurich a procédé à une gigantesque étude sur environ 450 000 personnes. Ça fait beaucoup de monde, surtout quand on sait que la population de la ville de Laval est d'environ 400 000 personnes.
 
La conclusion principale de cette enquête risque de faire sursauter les amateurs de viandes transformées (viandes fumées, séchées ou salées) ou séparées mécaniquement. En effet, les gens qui mangent régulièrement ce type de nourriture ont 40 % plus de risques de mourir jeunes. C'est beaucoup.
 
Mais que faire si on ne peut se passer d'une bonne saucisse grillée à point? Doit-on faire une croix sur ce plaisir simple de la vie? Selon Sabine Rohrmann de l'Université de Zurich, pour réduire les risques de mortalité, il faudrait consommer moins d'une once de viandes transformées par jour.
 
Évidemment, la meilleure solution dans ce domaine reste le végétarisme. La Société canadienne du cancer recommande, par exemple, de prendre des saucisses végétariennes.
 
Source : BUM

Commentaires