BORNES ÉLECTRIQUES

On le dit et on le redit, il est primordial d'avoir une trousse d'urgence dans son automobile. Celle-ci peut jouer un rôle capital s'il nous arrive un imprévu comme un accident ou une crevaison. Mais que doit contenir ce genre de trousse?

Je ne suis pas un spécialiste en sécurité automobile et, pour être honnête, je n'ai jamais pris la peine de constituer une trousse d'urgence pour mon auto (honte à moi!). Par contre, il y a quelques jours, Michelin m'a fait parvenir une trousse d'urgence qui semble assez complète.
 
Le sac comprend :

  • des câbles de démarrage (un indispensable);
  • une lampe de poche que l'on peut transformer en feu de détresse (pratique si on tombe en panne le soir);
  • une banderole « Call the police » que l'on peut installer sur la lunette arrière;
  • des bougies (une source de chaleur à ne pas négliger si on tombe en panne l'hiver);
  • des allumettes;
  • une veste fluorescente comme portent les signaleurs routiers (pratique si on veut se faire remarquer des autres voitures lorsque, par exemple, on doit changer un pneu sur le bord de la route);
  • une couverture de secours;
  • un poncho de secours avec capuchon (si on tombe en panne pendant une averse);
  • des petites lingettes humides (peut-être pas assez puissantes pour enlever l'huile sur les mains, mais on aime bien en avoir quand même);
  • des gants;
  • un manuel de sécurité, qui vous donne des trucs sur notamment quoi faire si vous avez un pneu à plat, si vous êtes en panne d'essence, puis comment utiliser les câbles de démarrage et siphonner de l'essence.
Quelques conseils de sécurité à suivre si la chaussée est mouillée
 
Michelin en a également profité pour donner quelques conseils pour la conduite sous la pluie (ça semble être d'actualité avec le mauvais temps qu'on a eu ces derniers jours!).
 
Selon le fabricant de pneus, « une chaussée mouillée présente des dangers de moins grande adhérence et de plus grande distance de freinage. » Le meilleur conseil que l'on pourrait suivre lorsqu'on prend la route et qu'il pleut est de ralentir. Ce simple geste pourrait réduire grandement les risques d'accident. 
 
Avant de prendre un virage, il est suggéré de réduire sa vitesse et, par la suite, de maintenir une vitesse constante dans la courbe. Aussi, gardez les deux mains sur le volant et ne faites pas de mouvements brusques. Ça pourrait vous éviter bien des désagréments!
 
Personnellement, ce que je trouve le plus frustrant lorsque je conduis, c'est de me faire coller au derrière quand il pleut des cordes. Pourtant, je vais à une vitesse normale et je suis la circulation. Ceux qui me suivent au derrière ont oublié que lorsque la chaussée est mouillée, il est recommandé d'augmenter la distance entre les véhicules. Si on a à freiner brusquement, le conducteur derrière nous aura le temps nécessaire pour réagir.
 
Et que faire en cas d'aquaplanage? Voici la réponse de Michelin : « En cas d'aquaplanage, n'accélérez pas ou ne freinez pas brusquement. Gardez le pied légèrement sur l'accélérateur et dirigez la voiture en direction avant jusqu'à ce que les pneus retrouvent leur adhérence. »
 
Si vous voulez d'autres conseils de conduite sécuritaire, visitez le site Internet de Michelin

Commentaires