BORNES ÉLECTRIQUES

Personnellement, je déteste faire mes impôts moi-même. Je trouve la tâche longue et ennuyeuse. C’est vrai que je m’y connais un peu, mais je suis loin d’être un pro. Quand on ne veut pas faire ses impôts soi-même, il y a grosso modo deux solutions : soit que vous payez quelqu’un pour les faire, soit que vous vous procurez un logiciel. Sur le marché, il en existe des dizaines, alors comment s’y retrouver? J’ai eu la chance d’essayer ImpôtRapide, le logiciel d’impôt le plus vendu au Québec.
 
J’ai eu la chance d’essayer la version De luxe, qui convient à une grande majorité de contribuables. Par contre, si vous avez des placements et revenus de location, il y a la version Premier qui inclut de l’aide et des conseils concernant ce type de revenus. Si vous êtes plutôt un entrepreneur (ou un travailleur autonome), vous pouvez vous procurer la version pour Particulier et entreprises qui inclut, bien évidemment, les impôts des entreprises.
 
Revenons, si vous le voulez bien, à la version que j’ai essayée. Celle-ci inclut 8 déclarations : T4, RL-1, conjoint et personnes à charge, REER, frais médicaux et de scolarité.
 
Ce que j’ai particulièrement aimé dans ce logiciel, c’est qu’il est très intuitif. En fait, il est divisé en étapes. Chacune des étapes vous pose une série de questions. En fonction de vos réponses, le logiciel s’adaptera. Par exemple, si vous répondez que vous êtes un étudiant, sans REER, le logiciel ouvrira la page dédiée aux frais de scolarité, mais ne vous montrera pas celle concernant les REER.
 
Certains termes dans le domaine des impôts peuvent être ambigus. Heureusement, le logiciel est livré avec un glossaire intégré. En d’autres mots, si vous ne comprenez pas un mot, par exemple « frais de scolarité », il suffit de cliquer dessus pour avoir droit à une petite définition. La plupart du temps, cette définition répond à toutes nos questions; sinon, ne paniquez pas, puisqu’une autre solution s’offre à vous.
 
En effet, si vous êtes perdus, n’hésitez pas à communiquer avec un conseiller. En effet, le logiciel permet aux contribuables québécois d’obtenir des réponses à leurs questions relatives à l'impôt par téléphone ou en clavardant, et ce, 7 jours sur 7, jusqu’au 15 avril prochain. Ce service est gratuit. En tout cas, je suis bien content de voir que les concepteurs du logiciel ont pensé à intégrer un tel service.
 
Récemment, Stone de Souza, directeur principal du marketing pour le Québec chez Intuit Canada, l’entreprise dernière ImpôtRapide déclarait cela :

« Il y a deux ans, ImpôtRapide lançait son service populaire Demandez à nos experts en impôt, moyennant certains frais. Cette année, nous offrons ce service personnalisé gratuitement à tous nos clients. Contrairement à la plupart des bureaux qui offrent un service de préparation d’impôt, nous ne fermons pas boutique à 18 h, nous ne vous demandons pas de prendre un rendez-vous, et vous n’avez pas à passer une fin de semaine dans un centre commercial à attendre. Nos professionnels travaillent sept jours sur sept pendant toute la saison des impôts, de 8 h à minuit HE. De plus, ImpôtRapide est conçu pour les Québécois et leur permet d’optimiser tous les changements fiscaux du Québec. »
 
Au final, j’ai bien aimé ce logiciel. Je me sentais épaulé et en sécurité du début à la fin. Je savais que si j’avais une question, des ressources étaient facilement accessibles.
 
 

Commentaires