Les ventes au détail pour le mois d'octobre devraient être en hausse d'un peu plus de 2 % par rapport à l'année dernière, pour un total de 39,5 milliards de dollars.

Alors que les consommateurs se préparent en vue de la soirée d'Halloween du 31 octobre, les agriculteurs et les détaillants canadiens espèrent, de leur côté, que citrouilles et bonbons se vendront à bon rythme pour l'occasion.

Leurs vœux pourraient fort bien se réaliser, selon le plus récent sondage de BMO Groupe Financier.

« Nous estimons que les ventes au détail pour le mois d'octobre devraient être en hausse d'un peu plus de 2 % par rapport à l'année dernière, pour un total de 39,5 milliards de dollars » a déclaré Doug Porter, économiste en chef délégué, BMO Marchés des capitaux.

Ainsi, et dans le cas des bonbons et des friandises, les Canadiens ont dépensé 356 millions de dollars au mois d'octobre de l'année dernière, soit une hausse de 80 millions par rapport à la moyenne mensuelle des ventes. Seul le mois de décembre a été meilleur pour la vente de bonbons et de friandises, atteignant 465 millions de dollars en 2011.

Dans un autre ordre d'idées, la valeur estimée des citrouilles cultivées au Canada l'an dernier a été de 16,7 millions de dollars, tandis que la valeur marchande de la production de pommes a atteint 160,5 millions de dollars pour la même année.

En fait, et toujours selon les données présentées par BMO Groupe Financier, plus de 88 400 tonnes de citrouilles et de courges ont été produites au Canada en 2011. Plus de 390 362 tonnes de pommes ont également été cultivées au Canada en 2011.

Source : BMO Groupe Financier

Source de l'image : Morguefile

Commentaires