Voyez mes impressions lors de l'essai routier de la nouvelle BMW Série 4 sur le circuit d'Estoril au Portugal.

Estoril, Portugal - Pour le consommateur, certaines décisions prises par les dirigeants de quelques constructeurs d'automobiles sèment la confusion. Attendez de recevoir le nouveau catalogue d'Infiniti, c'est assez pour en perdre son latin.

Chez BMW, la façon de nommer les modèles a été revue afin de respecter une certaine logique. Ainsi, un nombre impair désigne une berline, tandis qu'un nombre pair concerne un coupé. Plus ou moins. Que fait-on de la Série 6 Grand Coupe? L'exception qui confirme la règle, sans doute. Du reste, le constructeur bavarois a introduit la Série 4, une nouvelle nomenclature pour l'ancienne Série 3 en version coupé. Malgré le fait qu'il s'agisse d'un nouveau modèle portant un nouveau nom, je ne peux affirmer que la voiture est méconnaissable : elle est améliorée.  

BMW a convié les journaliste au Portugal pour le dévoilement international de sa Série 4. Chez nous, deux livrées seront offertes avec la transmission intégrale xDrive ou non : 428i ou 435i. Aucun changement en ce qui a trait à la motorisation. Dans le cas de la première version, elle est équipée d'un quatre-cylindres suralimenté de 240 chevaux, tandis que la 435i profite du fameux six-cylindres en ligne de 3,0 litres suralimenté, produisant 306 chevaux. En revanche, les dimensions de la voiture ont changé. Elle est plus large, plus basse, possède un empattement allongé et sa longueur a augmenté, mais pas de façon significative. Ces changements lui procurent une allure plus sportive et la voiture semble mieux campée au sol. Aussi, nous avons l'impression que l'espace à bord est plus vaste.   

J'ai eu la chance de vérifier les compétences de la nouvelle Série 4 sur le vieux circuit d'Estoril, au Portugal. Cette piste comporte de nombreux virages qui permettent de mettre à l'épreuve la voiture dans différentes situations : épingle, cuvette, virage rapide, tout y est. Comme toujours, cette BMW se comporte de façon exemplaire pour une automobile de ce type. La distribution du poids (50/50) procure un équilibre remarquable et la devanture se place facilement en situation de virage. Le mode Sport + convient parfaitement à ce genre de sortie pour Série 4, mais il y a fort à parier que peu de propriétaires s'aventureront sur un circuit avec leur voiture. Du reste, s'ils le souhaitent, l'expérience peut s'avérer fort agréable.   

La Série 4 de BMW n'est pas un nouveau modèle, mais plutôt une évolution de l'ancienne Série 3 coupé. Les changements apportés permettent de l'apprécier encore davantage, mais son comportement sur route n'est pas plus exaltant que celui de sa devancière.   

On aime :
- Ligne réussie
- Bons moteurs
- Conduite agréable    

On aime moins :
- Prix à la hausse
- Comportement un peu neutre
- Poids encore élevé  

En bref :  
BMW 435i 2014  
Moteur : six-cylindres 3,0 litres, 306 chevaux
Consommation : 10,2 litres aux 100 kilomètres
Prix : 54 000 $ (prix de base pour modèle à roues motrices arrière)  

Le verdict : Il s'agit d'une Série 3 coupé améliorée.

Commentaires