BORNES ÉLECTRIQUES

En ce début d'année, journalistes et chroniqueurs de toutes sortes y vont de leurs prédictions pour la nouvelle année. Que ce soit les couleurs tendances pour 2013, les films à voir en 2013, les prédictions météo pour 2013 (celles-ci ont beaucoup, mais beaucoup de crédibilité) et autre top 100 2013 des meilleures marques de cuillères de crème glacée en « stainless ». Ne voulant pas être en reste, je vous présente mon propre décompte pour la nouvelle année : les 8 choses qui n'ont aucune chance d'arriver en 2013... roulement de tambour!

No 1 : Les retour des Nordiques... mais à Saguenay
Selon mes sources (la cousine aveugle et lobotomisée du voisin de Bill Daly et son chien saucisse), les bonzes de la LNH ont été très impressionnés par le projet du maire Tremblay de poser les lettres S-A-G-U-E-N-A-Y sur une montagne.
Pourquoi ça n'arrivera pas : M. Tremblay va exiger de faire une prière avant les games... en plus d'être l'annonceur maison. Dommage, j'aurais bien aimé entendre : « Le but des Nordiques, la la, son 13e de la saison, la la... »

No 2 : Une grève de la faim de Youppi 
Voulant perdre du poids et forcer Gary Bettman à démissionner, Youppi s'enchaîne à la statue de Maurice Richard et déclare qu'il ne mangera plus de popcorn au caramel tant et aussi longtemps que le commissaire reste en poste. Voyant que le monde lui rit dans face, il prendra Badaboum en otage et exigera un avion pour Porto Rico.  
Pourquoi ça n'arrivera pas : Youppi, c'est Gary Bettman... à temps partiel avec Jean Charest.

No 3 : 5 buts = 8 bières à la Cage 
Les dirigeants de la célèbre chaîne de restauration annonceront en grande pompe le retour d'une campagne publicitaire très populaire ainsi que le nouveau spécial « ailes de poulet 2 pour 5 $ dans le Happy Hour »... avant de comprendre qu'ils se sont fourrés quelque part.  
Pourquoi ça n'arrivera pas : On ne fait pas fortune en vendant de la bouffe ordinaire à des prix de « mongols » sans avoir un département de marketing du tonnerre.

No 4 : Shrek 5 : la prolongation 
Cette fois-ci, le gros ogre laid (pas Chara, là) se voit obligé de se monter une équipe de hockey afin de participer à un tournoi pour libérer sa belle Fiona des griffes d'un yéti fan de l'Avalanche qui menace de lui faire une commotion cérébrale qui la laissera légume comme Vladimir Konstantinov si Shrek et son équipe ne battent pas les méchants Trolls de Fort fort lointain. Avec Jonathan Roy dans le rôle du yéti.  
Pourquoi ça n'arrivera pas : Parce que c'est vraiment un scénario de marde.

No 5 : Don Cherry est nommé entraîneur de l'équipe de France 
Voulant prouver qu'il peut encore coacher, Don Cherry prend les rennes de l'équipe de l'Hexagone et la mène jusqu'au Championnat du monde où elle se fait « sacrer une volée » par l'Azerbaïdjan en ronde de qualification. En entrevue après le match, il met la faute sur les Européens francophones de son équipe. Il est retrouvé quelques heures plus tard gisant dans les douches du vestiaire, la face couverte d'ecchymoses et les mots « on lui a pété la cerise » écris dans le front.  
Pourquoi ça n'arrivera pas : Don Cherry a trop d'orgueil pour accepter de parler français et les Français ont trop d'orgueil pour laisser entrer dans leur pays un gars qui s'habille aussi mal.

No 6 : Diffusion des matchs du CH au Canal Évasion 
RDS ayant déjà rempli sa grille-horaire autrement à cause du lock-out, les Canadiens vendront les droits de diffusion au Canal Évasion, qui diffusera les parties vers 23 h 30 afin de ne pas chambouler les habitudes de ses 234 téléspectateurs.
Pourquoi ça n'arrivera pas : Même ben mal pris, personne ne veut regarder du hockey décrit par des commentateurs de courses de bicycles.  

No 7 : Gary Bettman part sur une brosse de trois semaines à Moose Jaw. 
Essayant de disparaître un peu du portrait à la suite du lock-out, Gary s'habille en chemise de chasse, se fait pousser la barbe et part se ressourcer dans ce bled perdu de la Saskatchewan. L'ennui le frappant en plein visage après 30 secondes. il se « soûle la yeule » avec les gars du coin, qui l'initient à la mastication de langue de bison.  
Pourquoi ça n'arrivera pas : Gary Bettman ignore l'existence de la Saskatchewan et ne prévoit pas la découvrir avant qu'une équipe s'installe à Regina.

No 8 : On découvre un dépassement de coût de 20 % sur le contrat de Scott Gomez.  
Les derniers scandales de corruption à Montréal poussent Geoff Molson à reviser sa comptabilité. Stupeur! Il découvre qu'il paye beaucoup trop cher pour le numéro 11, ce à quoi ses conseillers répondent que ça fait un « osti de boutte » que tout le monde le sait.  
Pourquoi ça n'arrivera pas : Parce que Gomez ne reviendra pas à Montréal, en tout cas, pas avec cette identité-là.

Bonne année!

Commentaires