Dans le vaste monde des comédies, il existe déjà une tonne de films mettant en vedette des étudiants, si bien qu'il est rendu de plus en plus difficile de produire du nouveau contenu original et, surtout, drôle. Est-ce que le nouveau film « Majeur et vacciné » (21 & Over) a tous les atouts nécessaires pour faire rire les cinéphiles les plus difficiles? Réponse dans cette critique.

La joie de montrer sa carte au portier d'un bar pour la première fois
 
Majeur et vacciné met en scène Jeff Chang (Justin Chon), un jeune étudiant qui a toujours fait ce qu'on attendait de lui. Le jour de ses 21 ans, ses deux meilleurs amis, Casey (Skylar Astin) et Miller (Miles Teller) le surprennent et proposent de le sortir pour célébrer, comme il se doit, le passage à l'âge adulte. Le seul problème est que Jeff doit passer une entrevue très importante le lendemain matin pour l'école de médecine. Il doit être en forme, surtout que son père autoritaire a joué gros pour la lui obtenir.
 
Finalement, il se laisse convaincre et le joyeux trio se rend dans un bar pour prendre une bière. Malheureusement, la soirée dérape et Jeff se soûle littéralement. Il est tellement intoxiqué par l'alcool qu'il ne peut même plus tenir debout tout seul. En vrais amis qu'ils sont, Casey et Miller ne le laissent pas tomber et veulent le ramener chez lui pour qu'il se repose un peu avant son entretien. Le seul problème, c'est qu'ils n'ont aucune idée de l'adresse de sa résidence.
 
Ils vont alors se mettre les pieds dans les plats plus d'une fois pour découvrir où demeure leur compagnon. Vont-ils y arriver?
 
Rire des misères des autres
 
Majeur et vacciné est d'abord une comédie qui s'adresse à un auditoire assez jeune (mais pas trop non plus). Le film est, en effet, assez vulgaire dans ses dialogues (attendez-vous à entendre beaucoup de gros mots) et rempli de belles jeunes femmes avec des décolletés plongeants. Ça risque de déranger les plus puritains. Mais bon, sur ce plan, il y a eu dans le passé des comédies bien pires que celle-ci.
 
Les blagues et les situations loufoques risquent aussi de faire davantage rire les adolescents ou les jeunes adultes qui sont étudiants ou qui viennent de passer par là. Ces derniers auront plus de facilité à s'identifier aux personnages ou, du moins, à l'univers du film.
 
Parlant de blagues, ce long métrage de Jon Lucas et Scott Moore remporte le pari haut la main. Ce n'est pas tant les dialogues entre les personnages qui sont drôles, mais plutôt ce qui arrive à la bande d'amis. Sur ce point, Majeur et vacciné est assez original et réussit à nous surprendre. La scène avec le buffle est l'une des séquences les plus comiques du film.
 
Malgré ces scènes concasses, on finit par s'attacher aux protagonistes. On se demande s'ils vont finalement réussir à aller porter Jeff chez lui et jusqu'où ils vont devoir aller pour le faire. Sans trop vous en dire sur l'histoire, disons qu'ils vont tomber bien bas pour pouvoir sauver leur ami.
 
Malheureusement, Majeur et vacciné n'est pas exempt de clichés, si bien que certains éléments du scénario sont prévisibles. En d'autres mots, il ne va pas révolutionner le genre. 
 
Verdict
 
En résumé, pour faire rire, Majeur et vacciné mise d'abord sur l'invraisemblance des situations dans lesquelles se retrouvent les protagonistes qui sont, soit dit en passant, interprétés par de bons acteurs qui n'ont pas peur de se mettre pleinement dans la peau de leur personnage. Même si ce long métrage reste très primaire dans son approche, on peut tous avoir beaucoup de plaisir à le visionner, à condition de ne pas avoir de trop grandes attentes sur l'originalité du scénario ou l'intelligence des dialogues. Ça demeure un film léger. Bref, c'est une production cinématographique à voir si vous êtes un adepte des comédies ou que vous voulez tout simplement passer un bon moment sans trop réfléchir.
 
Cote : 3 étoiles sur 5

Commentaires