BORNES ÉLECTRIQUES

Sur les allées du terrain le plus connu aux États-Unis, et probablement même au monde, commence jeudi la grand-messe du golf, ce tournoi que tous les professionnels rêvent de remporter une fois dans leur carrière et auquel tous les fanatiques rêvent d'assister un jour.

Avant de vous parler du Masters, je veux vous mentionner que le gagnant du tournoi de cette semaine, le Valero Texas Open, est Martin Laird, qui a terminé sa semaine avec un excellent 63 lui procurant la victoire de ce tournoi disputé au TPC San Antonio. Et bonne nouvelle pour Rory McIlroy : l'ancien numéro 1 mondial a terminé deuxième lors de ce tournoi, son meilleur résultat de la saison jusqu'à présent!

Le jeune Nord-Irlandais sera en mission à compter de jeudi. Il voudra sans doute faire oublier à tout le monde son mauvais début d'année et aussi, de gagner le Masters, c'est un accomplissement en soi. Des journalistes du monde entier sont en Géorgie cette semaine pour l'évènement, et mardi après-midi, lors des périodes d'entrevues, McIlroy s'est fait questionner au sujet de sa « rivalité » avec Tiger Woods. La réponse du jeune prodige fut assez claire : « Quelle rivalité? Il a 77 victoires en carrière, j'en ai 6, il a 14 titres majeurs, j'en ai 2... Je ne crois pas qu'il y ait de rivalité! » 

Tiger Woods, qui amorcera le tournoi avec Scott Piercy et Luke Donald pour les deux premières rondes, est le favori pour l'emporter encore une fois. Est-ce qu'il réussira à mettre la main sur un cinquième veston vert (1997-2001-2002-2005), question d'en avoir un pour chaque journée de la semaine? Tiger est en grande forme, il est magistral à tous les niveaux depuis quelques semaines. S'il demeure constant, le Masters pourrait bien lui sourire encore une fois. 

________________________________________________

À 14 ans chez les pros et sur les allées d'Augusta

Ce tournoi est spécial pour un paquet de raisons, mais surtout pour son histoire. Dans quelques années, les amateurs parleront encore de ce jeune de 14 ans, Guan Tianlang, qui sera du nombre des pros qui prendront le départ jeudi. La jeune sensation chinoise sera jumelée avec Matteo Manassero et celui qui pourrait facilement être son grand-père, Ben Crenshaw, 61 ans. 

Sa récente victoire au championnat amateur Asie-Pacifique 2012 lui a confirmé une place pour la fin de semaine au mythique tournoi. Bien que, sans qu'on puisse s'attendre à grand-chose en raison de son jeune âge, les appareils photo seront quand même tournés vers lui pour les débuts du tournoi. Il est le plus jeune de toute l'histoire de ce tournoi à y participer. 

_________________________________________________

Un Bubba Watson en demande

Le célèbre gaucher est de retour pour défendre son titre si fièrement gagné l'an dernier avec un coup qui restera dans les annales du golf pour les siècles à venir. Sa sortie au 10e, avec un coup d'approche quasi impossible, fera partie du top 10 des meilleurs coups de l'histoire!

Watson racontait en entrevue cette semaine avoir fait don, au Augusta National, de son 52 degrés qui lui a permis de réussir ce sublime coup. Le genre d'article qui trouvera preneur dans un encan aussi rapidement qu'un bâton de hockey ayant appartenu à Mario Lemieux pendant la conquête de la Coupe Stanley de 1992!

_________________________________________________

N'entre pas qui veut à Augusta

Pas néccesairement très « ouverts », les patrons du Augusta National. C'est un monde en soi, une île ou presque, où peu de gens sont sélectionnés. Si le temps d'une fin de semaine, les meilleurs golfeurs au monde et des milliers d'amateurs ont le privilège de s'y promener, l'année durant, le constat est tout autre.

Ce n'est que l'an dernier que le club a accepté comme membres les premières femmes. Elles sont deux, l'ancienne sécrétaire d'État américaine, Condolezza Rice et une prospère femme d'affaires de la Caroline du Sud, Darla Moore. La rumeur disant que GOLF voudrait dire Gentleman Only Ladies Forbiden était plus intense à Augusta que partout ailleurs. Le premier Noir, quant à lui, a été admis en 1990. Ça semble invraisemblable, je sais, mais je persiste à croire que sans la pression des médias et du monde du golf, les femmes, les Noirs et n'importe qui d'autre que les hommes riches blancs ne serait pas admis à Augusta!

Il vous en coûtera quelques deniers si vous souhaitez devenir membre là-bas. Sans jamais donner la valeur exacte d'une passe de membre, les rumeurs disent qu'il faut débourser environ 200 000 $ pour recevoir la petite passe magique. Ben quoi? À 150 $ la partie (moyenne fictive), il vous faut seulement jouer 1333 parties dans l'année pour rentrer dans votre argent!

Les profits que font les revendeurs pour ce tournoi sont aussi assez mirobolants... assez pour faire rougir de jalousie les revendeurs au look douteux qui rôdent autour du Centre Bell avant un match de la Sainte-Flanelle! On raconte qu'un billet pour une seule journée de tournoi peut facilement se vendre 800 $. Vous voulez assister aux quatre jours du tournoi? Pas de problème! Cassez votre petit cochon parce qu'il vous en coûtera au minimum 5000 $... chez les revendeurs, bien sûr!

___________________________________________________

En terminant, le Masters c'est :

  • Un tournoi qui a lieu depuis 1934.
  • Un tournoi qui se joue au même terrain chaque année, le Augusta National en Géorgie.
  • Un tournoi que Jack Nicklaus a remporté six fois, détenant ainsi le record.
  • Un tournoi diffusé à la télévision et à la radio depuis 1956.
  • 52 participations au tournoi du golfeur Gary Player.
  • Le fameux veston vert qui est remis en guise de célébration au gagnant, idée de Bobby Jones.
  • Une chance, si on le gagne, d'y participer à vie, sans besoin de qualifications.
Bref, ça commence jeudi. C'est gros. C'est le Super Bowl du golf! C'est le tournoi le plus important de l'année. C'est la célébration du golf à son paroxisme. Les rondes du Masters de cette année seront diffusées sur RDS. Ne manquez pas ça. Bon tournoi!

Pour les temps de départ : c'est ici!

Pour voir l'entrevue de mardi de Tiger Woods, c'est ici!

Pour voir l'entrevue de mardi de Rory McIlroy, c'est ici!

Commentaires