Au Zimbabwe, une mère et son fils font la manchette pour une étrange histoire d’inceste.

Betty Mbereko, 40 ans, désire épouser Farai Mbereko, son fils âgé de 23 ans. Veuve depuis 12 ans, cette femme entretient une relation avec son garçon depuis environ trois ans. 


Mais ce n’est pas tout! La veuve, qui devait épouser à la base le frère cadet de son mari, serait enceinte de Farai depuis 6 mois. Profondément amoureuse de son fils, elle voudrait sceller officiellement cette union. Évidemment, la mère (qui sera bientôt grand-mère et mère en même temps) est mal vue dans sa communauté.


Convoquée par le tribunal de son village, qui souhaitait avoir des explications sur cette mystérieuse affaire, elle s’est défendue en affirmant avoir dépensé beaucoup d’argent pour que son garçon ait une bonne scolarité. Selon elle, il était tout simplement naturel qu’elle puisse le garder pour profiter de son investissement.  


De son côté, le fils défend sa mère et refuse qu’elle soit accusée d’inceste. D’après lui, il était impératif que les gens sachent qu’il est l’auteur de la grossesse de sa maman pour lui éviter tout problème.


Les sages du village leur ont demandé de mettre fin à cette relation inusitée. Dans le cas contraire, ils seraient forcés de quitter le village. Les deux « amoureux » ont choisi la seconde option et sont partis pour bâtir un autre nid ailleurs. Comme quoi l’amour semble être plus fort que tout…


Source : KOACI 

Commentaires