« Le Petit Prince » a connu, depuis sa publication en 1943, nombre d’adaptations. La dernière en date est une série de bandes dessinées publiées chez Glénat. La saga en est déjà à son quinzième volume chez nous. En effet, « Le Petit Prince : La planète du Gargand » est paru au Québec il y a de cela quelques semaines. Voici notre critique.

Réservé uniquement aux enfants?

Malheureusement, quand on parle du Petit Prince, plusieurs pensent encore à tort qu’il ne s’agit que d’un vulgaire conte pour les enfants. Il est vrai que le roman est écrit dans un langage simple pouvant être compris par les plus petits lecteurs. Mais derrière ce dépouillement se cache une œuvre beaucoup plus philosophique et poétique qu’il n’y paraît. 

La planète du Gargand tente de reproduire cette même simplicité qui a permis de rendre l’œuvre si populaire. Les bulles sont peu nombreuses et, lorsqu’il y a des dialogues, ceux-ci sont souvent peu complexes, si bien qu’ils semblent être destinés à un jeune public. 

L’histoire de ce 15e volume est aussi facile à saisir. Thery et Dokan sont amis depuis leur plus tendre enfance. Toutefois, lors d’une compétition visant à déterminer le nouveau Gargand (ni plus ni moins celui qui aura l’habileté de planter des graines afin de tenir la planète en place), il y a un froid qui s’installe entre les deux garçons. Le perdant croit que le gagnant a triché. Ce sera au Petit Prince de rétablir la situation. 

Sans vous gâcher la surprise, disons que la morale est intéressante. Elle s’adresse surtout aux parents surprotecteurs qui tentent d’empêcher leurs enfants de vivre sous prétexte qu’ils souhaitent les protéger des menaces extérieures. Par contre, bien souvent, c’est le contraire qui se produit, comme le prouve d’ailleurs très bien cet album. 

Les dessins signés Diane Fayolle sont colorés, mais également très enfantins. Les expressions faciales sont presque caricaturales pour justement aider les enfants à comprendre les réactions des personnages. On est, bien sûr, assez loin des bandes dessinées destinées en premier aux adultes. Cependant, artistiquement, la qualité est au rendez-vous.

Verdict 

Si vous êtes un fan de l’œuvre de Saint-Exupéry ou que vous avez de jeunes enfants à la maison, procurez-vous Le Petit Prince : La planète du Gargand. C’est aussi un bon moyen de découvrir cette œuvre, même si je vous conseillerais de commencer d’abord par le roman.

Cote : 3 étoiles sur 5 

Le Petit Prince - Tome 15 :  La Planète du Gargand
Glénat 
48 pages


Commentaires