BORNES ÉLECTRIQUES

Une nouvelle organisation d’arts martiaux mixtes présentera son premier événement le 5 octobre prochain au Pavillon de la jeunesse de Québec. Voici un aperçu de l’événement de la Ligue d’arts martiaux mixtes du Québec.

Voici nos précédents articles sur la LAMMQ :

Combat principal - 135 lb : Dimitri Waardenburg (8-7) vs Stéphane Pelletier (6-2)

Le Québécois d’origine belge, Dimitri Waardenburg, est âgé de seulement 23 ans, mais il possède déjà beaucoup d’expérience. Dimitri évolue dans les sports de combat depuis sa naissance. Son père a d’ailleurs combattu en arts martiaux mixtes au Québec pour la défunte organisation TKO au début des années 2000. À l’instar de son père Dirk, Dimitri est surtout à son meilleur debout et sa spécialité est le muay thaï. Néanmoins, ses progrès en lutte et au sol sont considérables par rapport à ses débuts, même si ce sont encore ces dimensions du combat qui lui ont fait perdre son dernier duel face à Michael Imperato ainsi que celui contre Chris Kelades au mois d'octobre 2011. Il ne faut pas trop se fier à la fiche de Dimitri. Le jeune athlète ne cesse de progresser et il revient d’un camp d’entraînement de deux mois au Brésil avec la célèbre école d’AMM Nova Uniao. 

Le Valdorien Stéphane Pelletier s’entraîne à Val-d’Or avec son entraîneur Jean-François Bacon, mais il se déplace régulièrement au Tristar à Montréal pour préparer ses combats. Pelletier est un combattant complet qui est particulièrement efficace au sol et dans les transitions. Bien que, debout, il démontre d’excellentes habiletés, il est souvent désavantagé par sa petite taille et d’ailleurs, il pourrait bien combattre éventuellement chez les 125 lb. À son dernier combat, il a livré une belle performance, mais s’est incliné par décision partagée dans un combat de championnat (donc de cinq rounds) face à Syd Barnier lors d'un événement qui s’est déroulé à Halifax.

Je dois d’abord vous dire que Pelletier et Waardenburg sont parmi mes athlètes québécois préférés. Tous deux sont de très beaux exemples pour les jeunes combattants. Ils sont dans le monde des arts martiaux mixtes, car ils aiment cela et leur passion est palpable lorsqu'ils sont dans la cage. Ils montent dans la cage pour les bonnes raisons et offrent toujours de belles performances. D’ailleurs, lors du premier duel entre les deux pugilistes, les amateurs ont eu droit à un superbe spectacle et le deuxième round de leur affrontement s’était mérité le Guerrier d’honneur (un honneur désigné par les amateurs québécois) du round de l’année 2011. Toutefois, le combat s’est terminé en faveur de Stéphane Pelletier avec une certaine ambiguïté puisque Dimitri Waardenburg s’est blessé à l’épaule lors d’une amenée au sol de Pelletier et, quelques secondes plus tard, alors que le deuxième engagement se terminait, un violent coup de pied au corps lancé par Pelletier avait fait plier celui qui était déjà blessé à l’épaule.

Je m’attends à un combat tout aussi spectaculaire que lors du premier affrontement même si ce deuxième choc sera certainement complètement différent. En 2011, le combat s’était surtout déroulé debout, mais cette fois-ci, les phases au sol devraient être beaucoup plus nombreuses. Je suis convaincu que Waardenburg aura encore fait beaucoup de progrès au sol et sa préparation à la Nova Uniao lui sera assurément bénéfique. Mais attention, Pelletier est tellement habile et explosif, et cela, même avec le dos au sol. En une fraction de seconde, il peut sortir une clé de bras.

Écoutez ce que me disait Stéphane Pelletier le 31 août dernier à propos de la fin de son premier duel contre Dimitri Waardenburg : écoutez ici.

Voici un extrait d’un entretien que j’ai eu avec Stéphane Pelletier le 31 août dernier dans lequel ce dernier parle de sa passion pour les AMM : écoutez ici.

Écoutez les entrevues que j'ai effectuées sur ce combat avec les deux protagonistes :

Tournoi Coupe Québec dans la catégorie des 170 lb

Quarts de finale

  •  Pool A Bruno- Pierre Dubois (0-0) vs Jonathan Meunier (0-0)

Le Valdorien Bruno-Pierre Dubois est un partenaire d’entraînement de Stéphane Pelletier. Dubois combat sur la scène amateur en AMM depuis plus longtemps que son adversaire, Jonathan Meunier. Déjà, en 2011, il avait envisagé de sauter chez les professionnels, mais une blessure et quelques défaites en ont décidé autrement. Il est revenu en force à la fin de l’année 2012 et depuis, il a aligné trois victoires et est maintenant prêt à combattre chez les professionnels.

Jonathan Meunier est probablement le combattant amateur qui a fait le plus parler au Québec dans les dernières années. Avant de se convertir aux arts martiaux mixtes, il a d’abord eu beaucoup de succès en kickboxing amateur. À la fin de l’année 2011, alors qu’il venait à peine de découvrir les arts martiaux mixtes, il combat pour la première fois en AMM amateur. Meunier perd son premier combat, mais par la suite, il redoublera d’ardeur à l’entraînement et principalement dans le travail au sol et en lutte puisque ces disciplines lui étaient quasiment inconnues. Depuis, il a vaincu tous ses adversaires de manière très convaincante et fort de sa série spectaculaire de 10 victoires chez les amateurs, il est mon favori pour remporter les grands honneurs de ce tournoi, lequel s’échelonnera sur trois événements.

Toutefois, Meunier n’a pas hérité d’un client facile en quarts de finale, puisque Bruno-Pierre Dubois est très bien encadré avec son entraîneur Jean-François Bacon. Néanmoins, je crois que c’est Meunier qui poursuivra son chemin vers les demi-finales. J’ai très hâte de voir comment les deux athlètes vont s’adapter aux nouvelles possibilités qu’offrent les règlements chez les professionnels. En raison de l’ajout des attaques avec les coudes et les genoux, je crois que l’efficacité de Jonathan Meunier sera décuplée, lui qui se montrait déjà très efficace.

 Voici une récente entrevue avec Jonathan Meunier : cliquez ici.

  • Pool B Francis Robitaille (0-0) vs Alex Laramée (1-0)

Alex Laramée a beaucoup d’expérience. Il a livré plusieurs combats amateurs, en plus d’avoir combattu à une occasion en AMM professionnels. Du côté de Francis Robitaille, je le connais très bien et c'est un jeune homme très intelligent et mature pour son âge. Il est beaucoup moins expérimenté que Laramée et cela pourrait jouer contre lui. Toutefois, il est invaincu chez les amateurs et je suis convaincu qu'il sera dans une forme physique impeccable. 

  • Pool B Kévyn Thouin (0-0) vs Keven Pellerin (1-1)

Keven Pellerin aura un énorme avantage au plan de l’allonge. Pellerin a également de bonnes mains et il est, à mon avis, supérieur techniquement à l'heure actuelle que son adversaire. Toutefois, Kévyn Thouin est un combattant déterminé; il sait qu’il ne part pas favori, mais il compte bien causer la surprise en se servant de sa force physique et de sa ténacité.

  • Pool A Alexandre Gauthier (1-1) vs Jonathan Rios Desjardins (0-0)

Je connais bien peu de choses sur Jonathan Rios Desjardins. En revanche, j’ai vu Alexandre Gauthier à ses deux combats professionnels ainsi qu’à plusieurs de ses combats amateurs. Gauthier a une bonne boxe et il a l’opportunité de s’entraîner avec un club qui se spécialise dans le travail au sol et en lutte. Debout, le jeune Gauthier a un bon instinct. Il gère bien les distances et même s’il n’est pas un spécialiste des coups de pieds, il se défend très bien contre les kickboxeurs. 

Je crois que Meunier, Gauthier et Pellerin gagneront et avanceront dans le tournoi. En ce qui concerne l'autre quart de finale, celui impliquant Francis Robitaille et Alex Laramée, je suis encore en réflexion.

Autres combats 

205 lb : Sébastien Gauthier (6-3) vs Todd Stoute (4-1)

Les deux gaillards devaient s’affronter déjà au mois de mars 2012, mais à la suite de problèmes personnels, Stoute n’a pas été en mesure de disputer cet affrontement. Finalement, c’est Peter Nolan qui a affronté Sébastien Gauthier et il l’a battu rapidement en moins d’une minute. L’Ontarien a également perdu son dernier combat puisqu’il s’est incliné par décision unanime contre Pat Walsh au mois de juin dernier.

Stoute a été plus actif que Gauthier au cours des dernières années et je crois que c’est un meilleur athlète que le Québécois. Plus fort physiquement, plus rapide, plus explosif et certainement plus mobile, Todd Stoute ne sera pas un client facile. Toutefois, le Québécois est un vieux routier et il vendra chèrement sa peau. En plus, Sébastien Gauthier est dangereux avec ses mains et il a un style debout qui peut-être difficile à lire. Cela dit, je crois que Stoute réussira à s’imposer contre le Québécois. 

155 lb : Keven Morin (7-5) vs Jason Meisel (4-2)

L’élève de Steve Claveau, Keven Morin, est l’un des combattants les plus actifs sur la scène québécoise depuis 2009. Comme la presque totalité des membres de l’équipe Légion, Morin offre toujours de belles performances. Il possède une main arrière lourde et aime bien le coup de poing descendant (overhand).

L’Ontarien Jason Meisel a disputé son dernier combat au Québec face au très prometteur Olivier Aubin-Mercier. Le Québécois a battu facilement Meisel par étranglement arrière en moins de deux minutes.

Ce choc entre Meisel et Morin est intrigant, car il nous permettra de mettre en perspective le précédent combat de l’Ontarien contre le candidat québécois, et de mieux jauger les habiletés d’Aubin-Mercier.

Valérie Létourneau (4-3) vs Cassie Crisano (0-1)

Valérie Létourneau est la pionnière des AMM chez les femmes au Québec. Elle a disputé ses premiers combats en 2007 et elle possède un bagage technique plus qu’enviable. Létourneau a tenté sa chance lors de la présente édition de la télé-réalité de l’UFC, The Ultimate Fighter 18. Après avoir passé avec succès l’étape des essais, elle s’est fait éliminer dès le premier épisode contre Roxanne Modafferi (15-10). La Québécoise s’est fait soumettre par étranglement arrière assez rapidement.

L’Américaine Cassie Crisano a seulement un combat professionnel à son actif et elle a perdu face à Andria Wawro (2-1).

Ce combat est crucial pour la suite de la carrière de Valérie Létourneau. Elle se doit de gagner, et de façon convaincante par surcroît. Elle a certainement le talent et les habiletés pour rivaliser contre l’élite des AMM féminins de la planète. D’ailleurs, elle s’est déjà mesurée à quelques-unes d’entre elles, comme les Canadiennes Sarah Kaufman et Alexis Davis, sans parler de la Brésilienne Claudia Gadelha. Malheureusement, elle n’a pas réussi à sortir vainqueur de ces combats. Je crois que Létourneau a pris une bonne décision en préparant ce combat avec une nouvelle équipe, celle de l’American Top Team. Valérie Létourneau possède tous les ingrédients pour réussir. Je crois que ce changement de recette pourrait lui être bénéfique et faire en sorte qu’elle puisse passer à l’étape suivante.

Plus sur Valérie Létourneau : Un passage à l'UFC pour Valérie Létourneau avant de combattre à Québec

125 lb : Yoni Sherbatov (0-0) vs Johnny Grigware (0-1)

Ce sera le premier combat professionnel pour le Québécois d’origine russe, Yoni Sherbatov. Cependant, ce dernier n’a rien d’un débutant. Sherbatov a beaucoup d’expérience et c’est un combattant polyvalent qui est très technique, et ce, dans toutes les dimensions des AMM. Voyons voir comment le principal intéressé réagira en situation de combat.

145 lb : Alex Morgan (0-1) vs Micky Houle (0-0)

Alex Morgan m'a drôlement impressionné à son premier combat professionnel même si, finalement, il s'est incliné après avoir dominé le premier engagement. Je vois un très bel avenir pour ce jeune athlète qui, je suis persuadé, aura beaucoup appris de sa première expérience chez les professionnels. Houle a été très actif sur la scène amateur et a récemment connu beaucoup de succès, hormis une défaite face à Jeremy Mcnamara.

Les autres combats

  • 145 lb : Patrick Lafleur (0-0) vs Samuel Desruisseaux (1-0)
  • 170 lb : Zander McComber (0-0) vs Samuel Molina (0-0)
  • 185 lb : Julien Leblanc (0-0) vs Steven Audet (0-0)

155 lb : Dave Pariseau (8-7-1) vs à déterminer

Dave Pariseau a combattu à une seule occasion depuis son premier affrontement contre Derek Gauthier au mois de février 2009. Ce combat a eu lieu au mois de mars 2012 et Pariseau avait livré une très belle performance en s’imposant par décision dans un duel avec de très belles phases au sol contre Louis-Christophe Laurin. Le représentant de Team Légion s'est frotté à des adversaires très coriaces à ses débuts et il n'a jamais été en mesure de prendre son envol, de prendre confiance et de démontrer tout son talent. Pariseau a peut-être très peu combattu dans les dernières années, mais il est toujours resté dans le giron de l’univers des AMM.

Malheureusement, Derek Gauthier ne pourra finalement pas combattre le 5 octobre et l’organisation est présentement à la recherche d’un nouvel adversaire pour Dave Pariseau.

Visitez le site Web de la LAMMQ pour en savoir davantage : http://lammq.com

Commentaires