La vague commençait tranquillement à quitter la plage pour Jack Johnson, mais heureusement, il s'en est aperçu à temps et revient avec un 6e album qui respire la joie de vivre, le soleil, le bonheur. Retour aux harmonies simples, douces, efficaces et acoustiques qui nous donnent juste envie de tout plaquer, sortir une planche, quatre ou cinq t-shirts et partir en WestFalia pour revenir on ne sait pas trop quand.

C'est aussi simple que ça. À quoi peut-on s'attendre d'un type de 38 ans qui vit à Hawaï, qui partage son temps entre sa planche de surf et sa guitare, qui fait des feux de camp sur la plage, qui voyage partout dans le monde et dont le quotidien est rempli de soleil et d'eau salée ? La réponse : From Here To Now To You.



Son meilleur?

La question mérite d'être posée. En tout cas, si ce n'est pas son meilleur pour vous, c'est sans contredit son meilleur depuis "In Between Dreams" (2005). Puis honnêtement, je vais aller droit au but. Personnellement, c'est mon album préféré de JJ.

Pourquoi?

Je sais, je sais! Vous vous dites que tous les disques de Jack Jonhson sont pareils. Il chante toujours de la même façon, c'est monotone, on dirait qu'il n'a qu'une seule note. Cela étant dit, c'est à la fois vrai et faux. Quand on ne s'y attarde pas trop, c'est effectivement la perception qu'on peut en avoir. Mais ceux qui s'intéressent à la musique de Jack vous diront que vous faites fausse route. Les deux successeurs à "In Between Dreams" étaient différents. Plus électriques, plus risqués, plus sombres même. C'est vrai. Si ses disques avaient en partie fait taire plusieurs détracteurs, ils s'éloignaient un peu du Jack Jonhson qu'on souhaite.

Ce nouvel opus remet les pendules à l'heure. C'est tellement Jack qu'on sent presque la vague salée nous frapper à 30 degrés.

On ne souhaite pas que Jack Johnson refasse le monde, on se s'attend pas à ce qu'il réinvente quoi que ce soit, on veut juste être transporté dans son univers le temps d'un album. C'est exactement ce que ce disque accomplit. Gratte ta guitare et raconte-nous la vie !

Voyez le clip de la chanson "I Got You", premier simple extrait de ce disque :


Non, je n'ai pas envie d'être épaté ou challengé tant que ça par Jack. En fait, je ne le souhaite pas. C'est rare, mais c'est comme ça.

Bons moments : Je vous recommande particulièrement Washing Dishes, Shot Reverse Shot et Tape Deck. Dans cette dernière, il raconte qu'au début, lui et son groupe voulaient jouer de la musique punk... Sinon, parmi celles qui sont plus relax, Never Fade, Home et Don't Believe A Thing I Say sont à retenir.

Conclusion : Si vous n'aimiez pas notre surfeur-chanteur, vous ne l'aimerez pas plus, il vous laissera indifférent. Si vous aimiez le virage des deux prédécesseurs, vous allez rester sur votre appétit. Si vous l'aimiez, mais que vous vous étiez lassés, ce disque est simplement parfait pour vous! Bon, assez écrit, je vais faire le tour des petites annonces pour trouver un West.

Note: 8.5 sur 10

Commentaires